Valais: Le licenciement de la procureure n’est pas abusif, selon le Tribunal fédéral

Publié

ValaisLe licenciement de la procureure n’est pas abusif, selon le Tribunal fédéral

Une représentante du Ministère public valaisan avait accusé le parquet de sexisme après son licenciement. Son recours au Tribunal fédéral a été rejeté. 

Le Tribunal fédéral a validé le licenciement d’une procureure valaisanne au comportement décrié par ses supérieurs.

Le Tribunal fédéral a validé le licenciement d’une procureure valaisanne au comportement décrié par ses supérieurs.

dr

Depuis l’année passée, le Ministère public valaisan a les pleins pouvoirs pour nommer et licencier ses représentants. Avant, il devait passer par le Grand Conseil. En 2021, trois procureures ont été démises de leurs fonctions. Une d’entre elles a saisi la justice pour dénoncer du sexisme et de la discrimination envers les femmes. 

Le recours au Tribunal fédéral de la procureure qui officiait dans la partie germanophone du Valais a été rejeté. Comme cela a été le cas à la Cour cantonale. Selon Le Nouvelliste, le TF a retenu que la recourante avait eu «un comportement inapproprié envers des supérieurs, des collègues et des personnes extérieures». Les juges ont également estimé que certaines de ses déclarations sont «susceptibles de nuire à la réputation du Ministère public». Ayant été avertie à plusieurs reprises depuis 2014 par ses supérieures à propos de son attitude, la procureure avait fait l’objet d’une procédure disciplinaire en 2020, rappelle le quotidien valaisan.  

(apn)

Ton opinion