04.11.2020 à 17:19

Canton de BerneLe loup dans la région du Gantrisch doit être effarouché

Le canidé a déjà égorgé 17 moutons qui n’étaient pas protégés. La loi autorise un tir pour un loup, pour autant qu’il ait tué au moins 25 animaux de rente en un mois.

Le loup tueur de moutons serait un animal isolé, car il n’y a aucun signe de la présence d’une meute.

Le loup tueur de moutons serait un animal isolé, car il n’y a aucun signe de la présence d’une meute.

KEYSTONE

Il faut effaroucher le loup qui rôde dans la région du Gantrisch (BE) et qui ne semble pas craindre la présence de l’homme, a ordonné mercredi l’inspection bernoise de la chasse. Depuis le 11 octobre, l’animal a égorgé 17 moutons qui n’étaient pas protégés. La dernière attaque a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi.

L’inspection de la chasse espère qu’avec cette tactique, le loup évitera à l’avenir les territoires situés à proximité des zones d’habitation. Il s’agirait d’un animal isolé, car il n’y a aucun signe de la présence d’une meute.

Pour qu’un canton puisse accorder une autorisation de tirs pour un loup, il faut qu’il ait tué au moins 25 animaux de rente en un mois. Mais seuls les animaux qui bénéficiaient de mesures de protection sont pris en compte.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
30 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

xena

05.11.2020 à 19:41

le loup est un magnifique animal dans la nature. il ne faut pas le tuer. d autres loups rôdent dans nos agglomérations plus dangereux. cqfd

Marc

05.11.2020 à 19:12

On n'a qu'a donner le troupeau à un vrai berger qui se soucie de garder ses bestioles. C'est un incapable ! Pourquoi elles sont sans aucune surveillance ! Feignant !

La terre est à eux aussi

05.11.2020 à 14:10

Il est beau, m'afois il à faim il faut qu'il mange et les moutons sont pas protégés il profite. Mais il faut qu'il se tire mnt autrement..........