Football: Le LS obtient un nul flatteur à Winterthour
Actualisé

FootballLe LS obtient un nul flatteur à Winterthour

Archi dominé, le club vaudois doit se contenter d'un point dans un match qui a révélé ses faiblesses persistances.

par
Nicolas Jacquier - Winterthour
Dan Ndoye (entré en cours de jeu) et le Lausanne-Sport ont souffert à Winterthour ce dimanche.

Dan Ndoye (entré en cours de jeu) et le Lausanne-Sport ont souffert à Winterthour ce dimanche.

Keystone/Archive

Lausanne n'a pas saisi l'opportunité de revenir sur Servette. Alors qu'il aurait pu s'en rapprocher en s'imposant à Winterthour dans le match au sommet de la 23e journée, le club de la Pontaise n'a pu faire mieux qu'un match nul flatteur au vu de ce que fut la physionomie de la rencontre.

Lausanne décevant dans le jeu

Le LS a certes ouvert la marque sur son seul tir cadré (!) de l'après-midi, mais Winterthour, qui ne méritait pas de perdre, a logiquement fini par égaliser. Une nouvelle fois, les joueurs de Contini se sont montrés extrêmement décevants au niveau de ce qu'ils ont présenté, c'est à dire pas grand-chose pour être franc.

Face à des Vaudois toujours aussi minimalistes, Winterthour, nettement plus percutant dès le coup d'envoi, a produit du jeu dans une première période qu'il a dominée, se créant d'entrée plusieurs occasions. La plus nette a été l'oeuvre de Seferi, dont la puissante frappe obligeait Castella à sauver des poings (7e).

Sur une relance catastrophique de Nganga, le gardien a dû encore se coucher devant Alvès pour éviter le pire (34e). Dans une Schützenwiese généreusement remplie en ce dimanche après-midi, les rapides attaquants zurichois ont fait souffrir la défense d'un LS éprouvant bien des difficultés à ressortir proprement le ballon face au pressing des protégés de Ralf Loose.

Le hold-up de Geissmann

Tandis que le visiteur s'était d'abord déplacé pour ne pas encaisser de but, son hôte a clairement affiché son intention de vouloir en marquer un. A la pause, le très pauvre bilan vaudois se résumait à un tir inoffensif de Dominguez et aucune frappe cadrée.

Lausanne reparti sur des bases toujours lénifiantes, Winterthour a continué de chercher l'ouverture sans la trouver. Il y eut une excellente frappe de Doumbia repoussée par Castella suivi d'un sauvetage de Loosli, suppléant son portier (54e), puis deux têtes de Hajrovic mal cadrées (64e et 67e).

Pour espérer sortir son équipe de l'apathie, Contini a alors fait la seule chose qui s'imposait: des changements. Du coup, on vit enfin un tantinet Lausanne. Mieux, ses joueurs crurent même réussir le hold-up parfait sur leur premier tir cadré, signé Geissmann, qui pouvait exploiter un centre venu de la gauche. Fêtant aujourd'hui même ses 26 ans, le No 8 de la Pontaise ne pouvait rêver un plus beau cadeau.

Sliskovic égalise

Mais il faut croire qu'il y a parfois une justice en sports. Dans les ultimes secondes, Winterthour allait parvenir à égaliser sur une extraordinaire frappe du remplaçant Sliskovic, un tir que Castella n'a pu que détourner dans la lucarne. Avec ce 1-1, le LS s'en sort plutôt bien. Il lui faudra montrer autre chose pour espérer grignoter son retard sur Servette, sans savoir s'il en est réellement capable.

Winterthour - Lausanne 1-1 (0-0)

Schützenwiese, 5200 spectateurs. Arbitre: M. Tschudi.

Buts: 81e Geissmann 0-1, 89e Sliskovic 1-1.

Winterthour: Spiegel; Hamdiu, Lekaj, Hajrovic, Schättin (84e Wild); Arnold, Doumbia; Callà (92e Abedini), Alves, Radice (76e Sliskovic); Seferi (92e Gazzetta). Entraîneur: R. Loose.

Lausanne: Castella; Boranijasevic, Nganga, Loosli, Flo; Puertas (77e Geissmann), Pasche (68e Cabral); Kukuruzovic, Dominguez (63e Ndoye), Oliveira (76e Gétaz); Buess. Entraîneur: G. Contini.

Notes: Winterthour sans Lepik, Roth, Isik (blessés). Lausanne sans Brandao, Nanizayamo, Zeqiri (blessés), Koura (malade), Manière (M21), Margiotta, Baddy Dega (pas convoqués).

Avertissements: 26e Puertas, 60e Kukuruzovic, 70e Arnold, 87e Callà.

Ton opinion