Actualisé 27.10.2019 à 18:54

FootballLe LS prend une cinglante revanche sur SLO

Le leader de Challenge League s'est adjugé sans trembler le 2e derby lausannois de la saison (5-0).

von
André Boschetti
Lausanne
Turkes a ouvert le compteur du Lausanne-Sport à la 25e minute de jeu.

Turkes a ouvert le compteur du Lausanne-Sport à la 25e minute de jeu.

Keystone

La vengeance est un plat qui se mange chaud du côté de la Pontaise. Sèchement battu (3-0) à Nyon, le 30 août dernier, le Lausanne-Sport a donc pris une belle revanche sur Stade-Lausanne-Ouchy dès que l'occasion s'est présentée. Et, à l'image de l'excellente performance collective livrée par son voisin en exil, il y a deux mois, le leader de Challenge League l'a fait à la fois de façon nette et y ajoutant, comme souvent cette saison, la manière.

Mais si le LS comptait déjà deux longueurs d'avance à la pause, tout n'a pas été si simple pour lui. Sans un double sauvetage miraculeux de Castella face Danner puis Ndongo (9e), les choses auraient d'ailleurs peut-être pu s'avérer bien plus compliquées pour les pensionnaires de la Pontaise. Ces deux interventions salvatrices ont aussi présenté le précieux avantage d'avoir un effet bénéfique sur le LS puisque, sur l'action suivante, une superbe frappe, du pied droit, de Zeqiri finissait sur l'angle droit des buts de Barroca. Chanceux sur ce coup, le gardien stadiste sauvait ensuite par deux fois son équipe face à Schneuwly (11e) puis Turkes (12e).

Le LS laisse parler ses individualités

Après cette entame ébouriffante, le derby baissait ensuite logiquement de rythme. Ce dont ont parfaitement su profiter les bien meilleures individualités lausannoises pour frapper par deux fois. Grâce à l'opportunisme de Turkes d'abord (25e), bien servi par Ndoye, puis sur une magnifique volée de Schneuwly (37e).

Un double avantage qui récompensait surtout la supériorité individuelle du LS face à un SLO qui a, lui, une nouvelle fois payé au prix fort son incapacité à concrétiser son toujours très intéressant volume de jeu. Une qualité offensive qui est la grande force de son voisin et que les Lausannois du haut allaient encore montrer dès l'entame de la seconde mi-temps. Sur un nouveau débordement de Ndoye, Zeqiri se jouait de ses deux cerbères pour inscrire sans problème un troisième but qui mettait un terme prématuré au tout suspense. Pour permettre à Giorgio Contini et Andrea Binotto de commencer à préparer leur match de Coupe de Suisse. Mercredi à Nyon face au FC Bâle pour SLO et lendemain à la Pontaise pour un LS qui compte désormais quatre points d'avance sur son premier contradicteur, l'étonnant FC Wil.

André Boschetti, LausanneLausanne Sport - Stade-Lausanne-Ouchy 5-0 (2-0)

Pontaise. 5430 spectateurs.

Arbitre: M. Dudic.

Buts: 25e Turkes 1-0, 37e Schneuwly 2-0, 51e Zeqiri 3-0, 78e Le Pogam (autogoal) 4-0, 92e Dominguez (penalty) 5-0.

LS: Castella; Boranijasevic, Loosli, Nganga, Flo; Geissmann (62e Puertas), Kukuruzovic, Schneuwly (81e Dominguez); Ndoye, Turkes (81e Koura), Zeqiri (62e Oliveira).

SLO: Barroca; Danner, Manière, Mfuyi, Le Pogam; Laugeois (77e Iseni), Gaillard (56e Perrier); Parapar (70e Oussou), Gazzetta, Ndonga; Lahiouel (46e Eleouet).

Notes: LS sans Cabral, Pasche ni Sancidino (pas convoqués). SLO sans Mutombo, Samandjeu, Matri, Delley, Tavares ni Amdouni (blessés).

Avertissements: 5e Geissmann, 40e Le Pogam, 80e Danner, 92e Eleouet.

Pendant la rencontre, Vincent Steinmann, directeur marketing du Lausanne-Sport, réagit a l'ambiance de ce dimanche après-midi à la Pontaise.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!