Actualisé

FootballLe LS remporte le choc au sommet

Le Lausanne-Sport a tenu son rang en s'imposant 2-1 face à son dauphin, Grasshopper.

par
Florian Vaney
lausanne
Pusic (à g.) à la lutte avec le Lausannois Boranijasevic.

Pusic (à g.) à la lutte avec le Lausannois Boranijasevic.

Keystone

La soirée avait failli commencer de la meilleure des manières pour le Lausanne-Sport et ses 4625 spectateurs venus assister au choc au sommet de Challenge League face à Grasshopper. Aldin Turkes envoyait son coup de tête sous la latte d'un Mirko Salvi impuissant. Heureusement pour le portier vaudois de GC, le numéro 99 était pris en position de hors-jeu.

Les occasions n'ont pas pour autant plu sur le but zurichois dès lors, mais les hôtes ont globalement dominé la première période. Seule véritable alerte, de taille, cette reprise de volée à bout portant de Nassim Ben Khalifa. À moins de dix mètres du but, l'autre Vaudois de l'effectif d'Uli Forte armait un plomb, directement sur Thomas Castella, parfaitement fixé sur ses appuis.

La solution pour les hommes de Giorgio Contini est venue d'une magnifique ouverture de Stjepan Kukuruzovic (36e). Le demi a trouvé Andi Zeqiri dans la profondeur, lequel a une nouvelle fois démontré ses talents de finisseur. Sa course pour partir affronter Mirko Salvi et résister au retour de son cerbère est idéale, sa finition avec cette balle piquée sous la latte imparable. Non, le talent lausannois n'a pas volé son huitième goal de l'exercice.

Magnifique combinaison sur le 2-1

Le Lausanne-Sport s'est procuré plusieurs occasions d'aggraver la marque après la pause. Maxime Dominguez est notamment passé à un cheveu de reprendre un centre puissant de Per-Egil Flo. Reste que les Lausannois n'en ont globalement pas fait assez pour se mettre à l'abri. Et, sans montrer grand-chose, Grasshopper a fini par revenir au score. Entré à la pause, Giotto Morandi a botté un corner directement sur la tête de Marko Basic, bien seul pour conclure (60e).

Le leader du championnat a fini par s'en sortir grâce à une magnifique combinaison entre le décidément très inspiré Stjepan Kukuruzovic et Dan Ndoye (81e), entré en jeu un quart d'heure plus tôt. Les deux hommes se sont fendus d'un une-deux avec une finition parfaite du second nommé. Un but splendide qui a rapporté trois points mérités à un LS pas forcément flamboyant, mais bien au-dessus de son adversaire.

Lausanne-Sport – Grasshopper 2-1 (1-0)

Stade de la Pontaise, 4625 spectateurs. Arbitre: Urs Schnyder.

Buts: 36e Zeqiri 1-0; 60e Basic 1-1; 81e Ndoye 2-1.

Lausanne: Castella; Boranijasevic, Loosli, Nganga, Flo; Kukuruzovic; Geissmann (80e Puertas), Schneuwly (87e Monteiro); Dominguez (87e Oliveira), Zeqiri (64e Ndoye); Turkes. Entraîneur: Giorgio Contini.

GC: Salvi; Cvetkovic, Basic, Diani; Cabral (59e Asllani), Salatic, Njie, Wittwer (85e Souare); Pusic (46e Subotic), Gjorgjev (46e Morandi); Ben Khalifa. Entraîneur: Uli Forte.

Avertissements: Njie (52e, jeu dur), Salatic (57e, jeu dur), Loosli (76e, jeu dur), Boranijasevic (79e, antijeu), Subotic (85e, jeu dur), Cvetkovic (86e, jeu dur).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!