Europa League: Le LS s'incline lourdement à Moscou

Actualisé

Europa LeagueLe LS s'incline lourdement à Moscou

Lausanne-Sports n'a pas réussi d'exploit jeudi en début de soirée à Moscou. Les Vaudois se sont inclinés 5 buts à 1.

Zoran Tosic (à gauche) prend le dessus sur Martin Seuble.

Zoran Tosic (à gauche) prend le dessus sur Martin Seuble.

Le Lausanne-Sport n'a rien pu faire lors de son cinquième match du groupe F de l'Europa League. Dans les frimas de l'hiver russe, les Vaudois ont été étrillés par un CSKA Moscou bien trop fort pour eux (5-1).

Arrivés à l'aéroport de Moscou peu avant trois heures du matin et couchés à cinq heures (il faisait alors moins 23 degrés...), les Lausannois n'avaient pas les jambes pour s'opposer au deuxième du dernier Championnat russe. Le départ était prévu de Genève à 8h30 ? Il a finalement eu lieu de Zurich à 22h17 en raison des chutes de neige qui sévissaient sur la Suisse mercredi. Et dire qu'ils annoncent de nouvelle précipitations sur Moscou pour leur retour...

Bouchons moscovites

Le FC Lausanne-Sport a finalement bu le calice jusqu'à la lie, les bouchons de la capitale russe ayant contraint Martin Rueda et sa troupe d'arriver à la Khimki Arena moins d'une heure seulement avant le coup d'envoi. Celui-ci a finalement été donné avec quelques minutes de retard. Nul doute qu'avec la Coupe du monde 2018 attribuée à la Russie, le trafic local va devoir subir un sacré lifting tant celui-ci s'avère être cauchemardesque dans la capitale, où trois stades accueilleront la compétition.

Dans ces conditions, ajoutées au moins 16 degrés mesurés en début de rencontre, difficile de rivaliser avec la finesse technique des joueurs locaux nullement altérée par le terrain gelé. Les Vaudois rompaient donc une première fois à la 18e. Sur un centre d'Oliseh, Necid faisait le geste juste de la tête et lançait la formidable machine russe.

Quatre minutes plus tard, c'est le passeur nigérian du premier but, parfaitement démarqué, qui éliminait le dernier rempart helvétique. Cinq minutes avant la mi-temps, Tosic passait en revue toute la défense adverse avant de tripler la mise de près. Oublié par la défense, Dzagoev enfilait le numéro quatre à la 71e, avant que Necid ne finalise son doublé à huit minutes de la fin.

Dure réalité

Les Lausannois n'auront que trop peu eu l'occasion de briller dans cette partie. Seuls Tosi, d'une frappe de loin facilement repoussée par Akinfeev (8e), Steuble, qui testait à deux reprises le portier international (12e et 65e), et Silvio (33e), au bout d'une belle action collective, pouvaient approcher de la cage adverse. Finalement, dans les arrêts de jeu, le LS montrait une nouvelle fois toute sa science des coups de pied arrêtés. A la réception d'un coup- franc de Marazzi, Carrupt sauvait l'honneur vaudois. La formation de Jean-François Collet a une fois n'est pas coutume été rattrapé par le logique budgétaire (3,5 millions contre 150 pour le CSKA).

La chute est lourde, mais l'adversaire, vainqueur de la Coupe de l'UEFA en 2005, était d'un calibre exceptionnel. Les Moscovites ont ainsi assuré leur première place dans ce groupe F, tandis que les Lausannois ont engrangé un supplément d'expérience qui leur sera bien utile pour la fin de saison de Challenge League. Ils recevront l'US Palerme le 15 décembre prochain à la Pontaise pour le dernier match de cette poule. Pas sûr qu'il y fasse beaucoup plus chaud que jeudi à la Khimki Arena...

Un match sans enjeu puisque les Palermitains sont eux aussi éliminés après leur nul 2-2 chez eux face au Sparta Prague, qui accompagnera le CSKA en 16es de finale. Les Italiens, réduits à dix dès la 50e, ont pourtant mené deux fois au score. Une victoire leur aurait permis de rester dans la course.

Classement du groupe

1. CSKA Moscou 5 5 0 0 17- 2 15*

2. Sparta Prague 4 2 1 1 9- 9 7

-------------------

3. Palerme 4 1 0 3 4- 9 3

4. Lausanne-Sport 5 0 1 4 5-15 1 * = qualifié pour les 16es de finale

Ton opinion