Actualisé 21.11.2018 à 22:32

VolleyballLe LUC mesure le chemin qui le sépare de l'élite

En match aller des 16es de finale de la Coupe CEV, pas de miracle pour les universitaires lausannois face aux stars de Trentino (0-3).

von
Ugo Curty
Lausanne
Pfund et le LUC n'ont pu que constater les dégâts face aux redoutables Italiens.

Pfund et le LUC n'ont pu que constater les dégâts face aux redoutables Italiens.

Keystone

Il n'y avait plus le moindre espace de libre mercredi soir à Dorigny. Le LUC y affrontait Trentino en 16e de finale de la Coupe CEV (2e Coupe d'Europe). Plus de 1300 spectateurs s'étaient pressés pour apercevoir le club italien et sa légion de stars. «Ce genre de match, c'est un peu comme jouer des championnats du monde pour une équipe comme nous», résumait le capitaine Adrien Prével après la défaite logique des Vaudois (3-0). Dans le jeu, les Transalpins ont impressionné, en mettant une pression constante sur leur adversaire notamment au bloc. Les 11 points de Prével n'ont permis que de limiter la casse. Pas de quoi doucher pour autant le nombreux public lausannois. «Ils ont été fantastiques en nous encourageant sur tous les points malgré l'évolution du score. L'équipe n'a jamais baissé la tête et nous pouvons en être fier. J'espère que certains enfants ont découvert le volley avec ce match et commenceront à jouer en club.»

Les Universitaires avaient parfaitement lancé leur match, grâce à un ace de Jonas Kvalen. Tout Dorigny était debout mais les Italiens ont alors démarré le bulldozer. «Ce début de partie me laisse quelques regrets, admettait le coach Massimiliano Giaccardi. Nous avons commis des erreurs en attaque et le score est rapidement passé à 8-2. Ensuite, nous avons tenu le choc et mes joueurs ont tout donné.»

La même phrase revenait régulièrement dans la bouche des joueurs et du staff à l'heure de l'analyse. «Nous avons pu mesurer le chemin qui nous sépare du tout haut niveau», concédait notamment Prével. Les Lausannois disputeront le match retour le 6 décembre prochain dans le nord de l'Italie. «Affronter une telle équipe, c'est un rêve pour nous tous, soulignait Giaccardi. Dans deux semaines, nous essaieront d'ennuyer encore un peu plus Trentino. On ne sait jamais: peut-être que nous arriverons à leur voler un set.» D'ici là, place au championnat. Le LUC, à la peine en ce début de saison, recevra Lucerne samedi à Dorigny (17h30).

LUC-Trentino 0-3 (18-25 14-25 20-25)

Dorigny, Lausanne. 1314 spectateurs.

Arbitres: MM. Ilhan et Novak.

LUC: Stevanovic (5 points), Chevallier (passeur), Kvalen (4), Zerika (5), Feughouo (5), Prevel (13; Del Valle (libéro); Pfund (passeur), Höhne (2)

Trentino: Russell (10), Giannelli (passeur/2), Van Garderen (11), Vettori (10), Candellaro (5), Lisinac (9); De Angelis (libéro); Daldello (passeur), Nelli (6), Cavuto.

Note: match retour le 6 décembre à Trente.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!