Berne : Le magasin de prêt: une première en Suisse

Actualisé

Berne Le magasin de prêt: une première en Suisse

A Berne, il sera possible de louer des objets du quotidien pour une somme riquiqui. Plusieurs capitales ont déjà adopté le concept.

par
doe
Dans le magasin bernois, les clients pourront emprunter des articles du quotidien sans devoir les acheter.

Dans le magasin bernois, les clients pourront emprunter des articles du quotidien sans devoir les acheter.

Keystone/Alessandro Della Bella

Se procurer une perceuse, une tente, de la vaisselle, le tout pour cinq francs par mois. Impensable? Plus pour très longtemps, puisque la fondation pour la protection des consommateurs prévoit d'ouvrir, à Berne, un commerce qui propose des produits... à emprunter.

L'idée est la suivante: les adhérents pourront se servir d'objets du quotidien dont on se sert rarement, sans avoir besoin de les acheter. «Se rendre dans un magasin de prêt, c'est la façon la moins chère pour se procurer des produits de qualité», assure le chef de projet Raffael Wüthrich.

Système bénévole

L'association s'occupera d'acheter les marchandises ou elles seront prêtées par les membres. Quant au magasin, il sera tenu par des bénévoles. Pour l'instant, la fondation est encore à la recherche d'un local à Berne afin d'ouvrir son enseigne de prêt cette année.

Emprunter mondialement

Des enseignes similaires ont déjà ouvert leurs portes ces dernières années en Allemagne, comme à Berlin ou à Leipzig. Les clients de la capitale peuvent par exemple dénicher des guitares, des machines à glaces, ou des ventilateurs. Depuis 2014, Vienne (Autriche) possède aussi son enseigne Leila. Et l'idée a essaimé jusqu'à Tel Aviv, Londres, et Toronto.

Ton opinion