Football - Le maillot de l’Ukraine au cœur d’une polémique
Publié

FootballLe maillot de l’Ukraine au cœur d’une polémique

En dévoilant une tunique sur laquelle figurent les frontières du pays en incluant la Crimée, la Fédération ukrainienne a provoqué la colère de la Russie.

par
Sport-Center/AFP
Le maillot de l’Ukraine, sur lequel figure la Crimée (en bas à droite).

Le maillot de l’Ukraine, sur lequel figure la Crimée (en bas à droite).

Facebook / Andrii Pavelko

Le président de la Fédération ukrainienne de football Andrey Pavelko avait annoncé que les joueurs ukrainiens porteraient des maillots spéciaux durant l’Euro, qui débutera le vendredi 11 juin.

Les tuniques ont été dévoilées. Et une représentation graphique des frontières de l’Ukraine figure notamment sur la poitrine du maillot jaune.

L’illustration comprend la Crimée, région annexée par la Russie en 2014, mais que revendique toujours l’Ukraine.

Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres et provoquer la colère de Moscou.

«Imaginer la Crimée comme faisant partie de l’Ukraine sur le nouvel uniforme de l’équipe nationale ukrainienne de football est une liberté artistique déchirante», a déclaré dans un communiqué Maria Zakharova, porte-parole du Ministère russe des affaires étrangères.

Indignée, la Fédération russe de football (RFS) a annoncé mardi soir avoir écrit à l'UEFA pour attirer «l'attention sur l'utilisation de motifs politiques sur le maillot de la sélection ukrainienne ce qui va à l'encontre des principes de base du règlement de l'UEFA sur l'équipement». «Le football, c'est un sport qui doit toujours rester en dehors de la politique», a déclaré le service de presse de RFS, cité par les agences de presse russes.

«En approuvant une telle tenue, l'UEFA crée un précédent, parce que lors d'un prochain grand tournoi, nous pourrions voir d'autres pays tenter d'utiliser leur équipement à des fins politiques», a-t-il estimé, à trois jours du début de l'Euro, où les deux sélections pourront se retrouver au plus tôt en quart de finale.

Des slogans jugés nationalistes

Outre les frontières du pays, les maillots sont également ornés des slogans «Gloire à l’Ukraine» et «Gloire aux Héros» à l’intérieur du col.

Ces slogans, qui font référence à un chant patriotique vieux de plus de cent ans, ont plus récemment été associés à la lutte pour l’indépendance de l’Ukraine, notamment lors de manifestations qui avaient évincé un dirigeant soutenu par le Kremlin, Viktor Ianoukovitch, lors d'un soulèvement populaire en 2014.

Cette révolte avait suscité de vives critiques de la part de Moscou et déclenché une crise entre la Russie et l’Ukraine, ancienne république soviétique devenue indépendante en 1991.

«Pendant la guerre, ce cri de guerre nazi a été utilisé par les unités armées ukrainiennes nationalistes», a encore déploré Maria Zakharova.

1 / 2
Facebook / Andrii Pavelko
Facebook / Andrii Pavelko

L’Ukraine réagit

De son côté, Kiev a rejeté les protestations de Moscou contre le nouveau maillot de la sélection ukrainienne.

«A tous ceux qui commencent à le critiquer et qui ne supportent pas de voir nos frontières reconnues internationalement ou le salut officiel de notre État, je ne répondrai qu’une chose: nous ne permettrons à personne d’insulter nos symboles nationaux», a déclaré Dmytro Kouleba, le chef de la diplomatie ukrainienne.

L’UEFA, qui organise l’Euro, a indiqué que ces tenues avaient été approuvées «en accord avec le règlement concerné». Ce dernier stipule qu’aucun équipement ne doit «porter atteinte à la décence commune ou transmettre des messages politiques, religieux ou liés à la race».

Pour sa part, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué la tenue, en postant mardi soir sur Instagram une photo où il pose avec le nouveau maillot. «Le nouveau maillot de la sélection de football ukrainienne n’est en effet pas comme les autres. Il peut choquer. Il comporte plusieurs symboles importants qui unissent les Ukrainiens», a écrit M. Zelensky sur Instagram.

Possible rencontre en quarts de finale

L’Ukraine affrontera les Pays-Bas le 13 juin à Amsterdam pour son entrée en lice dans le tournoi. Elle jouera également contre l’Autriche et la Macédoine du Nord.

La Russie figure, elle, dans un groupe avec la Belgique, le Danemark et la Finlande. Son premier match aura lieu le 12 juin contre les Diables Rouges.

L’Ukraine et la Russie ne se sont plus affrontées en match international depuis 2014. Les deux équipes pourraient potentiellement se retrouver en quarts de finale de l’Euro.

Ton opinion

67 commentaires