Le maire de Genève veut trouver l'origine de la fuite sur les amendes annulées
Actualisé

Le maire de Genève veut trouver l'origine de la fuite sur les amendes annulées

L'affaire des amendes annulées par le maire de Genève André Hédiger connaît un nouveau développement.

L'élu communiste a porté plainte contre inconnu pour violation du secret de fonction. Il veut savoir qui est à l'origine de la fuite.

La presse a été avertie par une source venant des services du magistrat, est persuadé Robert Assaël, l'avocat d'André Hédiger. L'instruction de l'affaire par la justice genevoise a permis de recueillir des éléments allant de ce sens, a-t-il ajouté, confirmant une information du Matin dimanche.

André Hédiger est accusé d'avoir annulé des amendes de stationnement qu'il avait reçues ainsi que des PV infligés à des tiers. Le maire de Genève a admis les faits, mais prétend que cette pratique n'a rien d'illégale, les amendes qu'il s'est fait sauter ayant été reçues dans le cadre de ses activités de magistrat.

Le dossier a été instruit par le juge Stéphane Esposito. Ce dernier a inculpé le maire de Genève d'abus d'autorité. L'enquête est aujourd'hui close et le dossier a été transmis au Ministère public. Mais un recours a été déposé contre cette décision, la défense demandant au juge Esposito de poursuivre l'instruction.

(ats)

Ton opinion