Bonus: Le maire de Londres contre le plafonnement des bonus
Actualisé

BonusLe maire de Londres contre le plafonnement des bonus

Le maire de Londres, Boris Johnson, a plaidé mercredi à Bruxelles contre le plafonnement des bonus dans les banques, prédisant qu'elles trouveraient immédiatement d'autres moyens pour récompenser leurs employés.

Boris Johnson, venu mercredi à Bruxelles rencontrer des eurodéputés pour défendre les intérêts de la City de Londres, a également jugé que toute réglementation sur les bonus devait se faire au niveau international et non pas européen.

«Je suis d'avis qu'il serait difficile de trouver un système satisfaisant pour limiter les bonus des banquiers, non seulement parce que les Américains seraient très certainement contre, mais aussi parce qu'il serait trop facile pour les banques et entreprises de trouver d'autres formes de rémunération remplaçant les bonus», a-t-il expliqué à l'AFP.

Les ministres européens des Finances, qui étaient réunis mercredi à Bruxelles, se sont engagés à défendre un meilleur encadrement des bonus bancaires au niveau mondial en vue du prochain sommet du G20, mais le flou règne encore sur la forme précise que cet encadrement pourrait prendre.

Le maire de Londres, a dit comprendre «la réaction très forte de l'opinion publique» à propos des bonus. «Personnellement je trouve étonnant que les banquiers continuent à toucher ces bonus énormes, je ne crois pas qu'ils puissent prétendre que les affaires peuvent continuer comme avant», a-t-il ajouté.

Au lieu d'opter pour des plafonds obligatoires sur les bonus, M. Johnson préconise toutefois une transparence complète sur les sommes reçues.

Le maire de Londres s'est également entretenu mercredi avec le commissaire européen irlandais, Charlie McCreevy, chargé du portefeuille du Marché intérieur, réputé être très proche des intérêts de la City.

(afp)

Ton opinion