Actualisé 11.10.2009 à 20:36

Portugal

Le maire socialiste de Lisbonne Antonio Costa réélu

Le maire socialiste de Lisbonne, Antonio Costa, a été réélu dimanche lors des élections municipales au Portugal selon les sondages sortie des urnes.

Il a battu l'ex-Premier ministre de centre-droit Pedro Santana Lopes.

Antonio Costa, 48 ans, obtient entre 42,8 et 48% des suffrages contre 34 et 41% pour son rival du Parti social-démocrate (PSD), lui- même ancien maire de Lisbonne et qui se présentait à la tête d'une coalition de droite, selon les sondages des télévisions publique RTP et privée TVI.

M. Costa avait été élu maire de Lisbonne avec 29,5% des voix lors de municipales anticipées en juillet 2007.

Le maire sortant de Porto réélu

A Porto, la deuxième ville du pays, le maire sortant, le social- démocrate Rui Rio, a également été réélu avec 45 à 50,5% des suffrages devant l'eurodéputée Elisa Ferreira, candidate indépendante pour le Parti socialiste, qui a recueilli 31,2 à 37% des voix, selon les télévisions.

Selon les sondages sortie des urnes, le taux d'abstention serait de 36 à 43%, contre 39,06% lors des dernières élections de 2005.

Deux semaines après les législatives, remportées par le Parti socialiste du Premier ministre José Socrates, quelque 9,3 millions d'électeurs votaient dimanche pour désigner leurs 308 maires et assemblées municipales ainsi que les conseillers de 4.260 cantons.

Meurtre à caractère politique

Le scrutin a été endeuillé par un meurtre commis devant un bureau de vote. Un homme a été tué par balles dimanche matin à Fervença, dans la région de Vila Real, au Nord du pays. L'auteur présumé du coup de feu est, selon la police, un candidat aux élections.

Selon les premiers éléments de l'enquête, un différend politique pourrait être à l'origine du meurtre. L'homme abattu est un proche d'une autre candidate, rivale du meurtrier présumé, a précisé le lieutenant Eduardo Lima.

Deux semaines après les législatives, quelque 9,3 millions de Portugais votaient à nouveau dimanche pour élire leurs maires et conseillers locaux. Selon les sondages, le Parti social-démocrate (PSD, centre-droit), battu aux législatives par les socialistes, devrait conserver la majorité des 308 mairies du pays. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!