Terrorisme: Le Mali prolonge de six mois l'état d'urgence
Publié

TerrorismeLe Mali prolonge de six mois l'état d'urgence

La situation reste toujours très précaire au Mali qui doit faire face à de nombreuses attaques djihadistes dans le nord du pays.

Quatre ans après l'intervention militaire française lancée contre des groupes armés qui menaçaient la capitale Bamako, la situation sécuritaire reste précaire.

Quatre ans après l'intervention militaire française lancée contre des groupes armés qui menaçaient la capitale Bamako, la situation sécuritaire reste précaire.

AFP

L'Assemblée nationale du Mali a annoncé samedi avoir voté pour prolonger l'état d'urgence de six mois. La décision a été prise dans l'optique de contrer la recrudescence des attaques de groupes islamistes du nord du pays.

Le président de la commission des lois de l'Assemblée, Zoumana N'dji Doumbia, a annoncé que les parlementaires avaient voté vendredi pour octroyer aux forces de l'ordre des prérogatives accrues en matière d'arrestation et de détention.

L'état d'urgence est entré en vigueur pour la première fois en novembre 2015, dans le sillage de l'attaque djihadiste contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako. Il avait expiré fin mars, puis été prorogé d'au moins dix jours.

Casques bleus

Quatre ans après l'intervention militaire française lancée contre des groupes armés qui menaçaient la capitale Bamako, la situation sécuritaire reste précaire.

Quelque 11'000 casques bleus et soldats français restent déployés dans le pays, mais les attaques se poursuivent. Au moins 77 personnes ont été tuées en janvier dans l'attentat suicide commis contre un camp militaire de Gao, dans le Nord du Mali. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion