Genève - Le Mapping Festival fait un saut dans le futur

Publié

GenèveLe Mapping Festival fait un saut dans le futur

La manifestation, qui se tiendra du 13 au 23 mai, sort des espaces clos et investit des espaces urbains. Elle mettra en scène une série d’œuvres et de projets qui questionneront les nouvelles technologies.

par
lhu/comm

Six projets vont se déployer en Ville de Genève.

Mapping Festival Walkabout

Cette année, le Mapping Festival se projette trente ans dans le futur. Du 13 au 23 mai, une trentaine d’artistes vont présenter des installations sonores et lumineuses, sous forme de projections, de performances en live stream et de projets participatifs. En réaction à la situation sanitaire, les organisateurs ont décidé de sortir des lieux clos et d’investir des espaces urbains. Six projets vont ainsi se déployer en Ville de Genève.

Un festival dans toute la ville

Une exposition et des ateliers se tiendront à l’Association pour le patrimoine industriel. Le concept du parcours urbain, proposé l’année dernière, reviendra avec des installations dans douze vitrines de bars, magasins et institutions. Des projections sur un écran d’eau aux Bains des Pâquis seront également à découvrir. Les façades du Musée d’ethnographie, du Musée d’art et d’histoire, du Palais Eynard et du Temple de Saint-Gervais seront investies le temps d’une soirée par les projections et les performances live de différents artistes.

Des installations lumineuses mettront en lumière le patrimoine industriel en mutation au parc de la Pointe, à la Jonction. Enfin, le Mapping Festival investit Le Commun, espace culturel situé au Bâtiment d'art contemporain, avec une installation digitale et la MAPPING TV, qui diffusera en live, tous les soirs, des performances digitales et des workshops.

Ton opinion

18 commentaires