Genève: Le Mapping Festival prend ses quartiers à la HEAD

Actualisé

GenèveLe Mapping Festival prend ses quartiers à la HEAD

Le festival dédié à l'art audiovisuel et aux cultures numériques change de formule et sera plus concentré.

Le campus de la HEAD à Genève accueillera le Mapping Festival.

Le campus de la HEAD à Genève accueillera le Mapping Festival.

Screenshot Instagram

Pour sa 14e édition, qui aura lieu du 9 au 12 mai, le Mapping Festival de Genève change de formule. Ce grand rendez-vous dédié à l'art audiovisuel et aux cultures numériques concentrera ses activités sur le campus de la Haute Ecole d'Art et de Design (HEAD) aux Charmilles.

La programmation qui se déployait auparavant dans plusieurs lieux et sur plus de deux semaines alignera deux journées de douze heures et deux soirées de douze heures également. L'offre restera similaire mais sera plus concentrée, selon Pascal Knoerr, porte-parole du Mapping Festival.

Ce nouveau format a pour but de décloisonner les disciplines en les faisant cohabiter dans un seul et même espace. Le mercredi 9 mai, des conférences sur la technodiversité, les utopies contemporaines ou encore la relation entre humain et technologie permettront au public d'entendre des spécialistes dans le cadre du forum Paradigm_Shift.

Le jeudi 10 mai sera consacré aux ateliers. Les participants pourront apprendre les nouveautés du codage créatif, dessiner un synthétiseur ou s'essayer à la réalité augmentée. En fin de semaine, place aux performances audiovisuelles qui font le renom du Mapping Festival, dont une symphonie visuelle qui illuminera les bâtiments voisins du campus de la HEAD.

Des balles de tennis

Il y aura également une création musicale jouée par des robots, une invention qui fait léviter l'eau grâce au son et une surprenante installation qui produit de la musique à l'aide de balles de tennis projetées à plus de 150 km/h. Les amateurs d'électro tribale ne seront pas en reste avec des artistes tels que le Français NSDOS.

Le festival, qui a attiré 6000 personnes en 2017, est devenu un pôle majeur de production et de diffusion en Suisse. A l'origine consacré en «VJing» («vidéo jockeying»), le Mapping Festival a depuis évolué pour intégrer de nouvelles disciplines des arts numériques et de la création technologique. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion