Actualisé 20.06.2017 à 06:12

La Chaux-de-Fonds (NE)

Le mari soupçonné de meurtre devant la justice

Un Français de 31 ans est prévenu d'assassinat ou de meurtre et d'atteinte à la paix des morts pour avoir tué son épouse de 24 ans à La Chaux-de-Fonds en 2015.

La justice neuchâteloise se penche dès ce mardi sur l'homicide d'une Française de 24 ans en 2015. Sur le banc des accusés: son mari de 31 ans, suspecté d'assassinat ou de meurtre et d'atteinte à la paix des morts. Il nie. Quatre journées sont réservées pour cette affaire. Mais il est aussi possible que le verdict tombe avant vendredi. Ce mardi, le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz à La Chaux-de-Fonds commencera par entendre les déclarations du prévenu.

Le mari avait été arrêté le 9 janvier 2015, alors que la victime était portée disparue depuis quelques jours. Il avait d'abord nié toute implication, pendant une quinzaine d'auditions.

Après la découverte de la victime en France voisine, il avait admis que le décès avait eu lieu lors d'une dispute chez lui, et qu'il avait transporté le corps. Mais lors d'une audience préliminaire le 29 mai dernier, il a annoncé qu'il contestait ces chefs d'accusation.

Etranglée et noyée

Selon l'acte d'accusation établi par le procureur Daniel Hirsch, le prévenu a étranglé son épouse jusqu'à ce qu'elle perde connaissance et qu'elle chute au sol. Il a rempli d'eau la baignoire, et y a plongé sa victime pour la noyer.

Le mari lui aurait rasé les cheveux «dans un geste d'humiliation». Il aurait déplacé le corps jusqu'au parking souterrain de son immeuble et l'aurait mis dans le coffre de sa voiture.

Il aurait ensuite roulé jusqu'à la région de Charquemont (F), et aurait déposé le corps nu au bord d'un chemin de forêt. Il y aurait fait des entailles avec un couteau pour faire couler le sang, afin d'attirer des animaux sauvages, selon dans l'acte d'accusation.

Corps trouvé en France

Le couple de nationalité française s'était marié en juin 2014 et s'était installé à La Chaux-de-Fonds en octobre de la même année. Après des problèmes conjugaux, l'épouse a quitté le domicile à mi-décembre et a été hébergée par un centre pour femmes de la ville.

Le 8 janvier 2015, la famille de la jeune femme a signalé sa disparition depuis le mardi 6 janvier. Celle-ci ne donnait plus signe de vie, alors qu'elle entretenait d'habitude des contacts fréquents avec ses proches.

L'enquête a nécessité un gros engagement policier: de nombreux enquêteurs, des dizaines d'agents sur le terrain, des battues, des chiens et des hélicoptères. Des promeneurs ont découvert le corps le samedi 14 mars 2015 dans la forêt des Rachottes près de Charquemont (département du Doubs), à 25 kilomètres au nord de La Chaux-de-Fonds. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!