Actualisé 10.11.2012 à 15:33

Démission du chef de la CIA

Le mari trompé s'est-il livré dans la presse?

La démission du directeur de la CIA, David Petraeus, en raison d'une relation extraconjugale fait grand bruit aux Etats-Unis. Les medias se déchaînent.

de
Jean-Vincent Russo

Le général David Petraeus, haut dignitaire de l'armée américaine et pressenti comme un potentiel présidentiable, a dû démissionner de son poste de directeur de la CIA. En cause: une affaire extra-conjugale avec la biographe, Paula Broadwell, journaliste, jolie brune de 40 ans.

C'est en enquêtant sur une faille de sécurité sur les mails de Petraeus que leur relation a été découverte. NBC affirme même que la journaliste aurait tenté de récupérer des données confidentielles. Elle-même mariée, des médias américains s'interrogent : son mari s'est-il anonymement exprimé sur le sujet en juillet dernier?

Ces allégations reposent sur une lettre adressée à Chuck Klosterman, le «Monsieur éthique» du «New York Times». «Ma femme a une aventure avec un membre du gouvernement», peut-on ainsi lire au début du billet. «Son rôle est de gérer un projet qui a un impact dans le monde entier et qui concerne la puissance américaine (je sais que ça paraît très symbolique, mais je n'exagère pas)», poursuit l'auteur qui ajoute qu'«exposer l'affaire mettrait en péril ce projet (...) que je souhaite voir aboutir avec succès». Il se demande enfin s'il doit «souffrir en silence».

Le site Gawker affirme que la chronologie des faits, en filigrane dans la lettre, colle avec celle établie par le «Washington Post».

Pas si vite rétorque «Slate», son concurrent, qui cite des réactions sur twitter de son propre staff: «Quel membre du gouvernement n'a pas couché avec la femme de quelqu'un d'autre?» ironise Alysson Benedikt, de «Slate.com». «Définir la CIA comme 'un projet' ne me paraît pas très juste», renchérit Ruth Graham.

Pouvoir, secrets d'Etat, sexe, médias... une fois de plus les ingrédients sont réunis pour faire du scandale Petraeus la nouvelle affaire qui va faire s'agiter l'Amérique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!