Actualisé 05.04.2006 à 19:36

Le marketing social, ça existe

Fink Medien lève des fonds pour les organisations humanitaires. Elle lance maintenant une montre intégrant une pièce d'or.

Le vreneli, pièce d'or typiquement suisse, a un côté patriotique qui plaît à Toni Kaufmann. Le propriétaire de la société zurichoise Fink Medien a donc imaginé une montre dotée d'un vreneli de 10 fr. ou de 20 fr. Il espère en vendre plus de 10 000 exemplaires à travers un partenariat avec Migros Magazine. En fait, Fink Medien a déjà écoulé près de 10 000 montres faites d'une pièce de 1 fr. suisse en argent ou en or. Lors du passage à l'euro, elle a vendu plus de 15 000 tocantes taillées dans une pièce de 1 Mark allemand.

Spécialisée dans le marketing social et les articless patriotiques, Fink Medien offre par correspondance ou sur Internet une foule de produits estampillés d'une croix suisse. Cette société très discrète lève aussi des fonds pour les organisations humanitaires en Suisse et en Allemagne, par envois postaux ou par merchandising. «En Suisse, le marché des organisations humanitaires représente 800 millions de francs par an, mais leur merchandising seulement 1% de cette somme, soit 8 millions, confie Toni Kaufmann. C'est un marché de niche.»

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!