Actualisé 19.07.2018 à 12:12

DangerLe martyre des chiens «écrasés»

Des associations de vétérinaires et de cynologie lancent une campagne pour qu'on en finisse avec la mode des toutous au nez trop plat. Et les graves problèmes qui en découlent.

de
ls/nxp

Les bouledogues français ont la cote. Avec leur bouille ronde et leur air de bébé, leur nombre est passé de 740 en 2005 à plus de 10 000 aujourd'hui. Une tendance à la hausse qui se poursuit et qui concerne également d'autres races au nez écrasé.

Mais, derrière cette «mignonitude», il y a une réalité bien moins glamour. À force de sélections excessives pour leur donner ce look qui fait tant craquer, avec une tête toujours plus grosse et un corps toujours plus ramassé, ces chiens sont devenus de vrais handicapés. Avec des problèmes au niveau des yeux, des oreilles, de la peau, comme vous l'explique «Le Matin».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!