Argovie: Le massacre de Rupperswil estomaque les habitants
Actualisé

ArgovieLe massacre de Rupperswil estomaque les habitants

Le quadruple meurtre a semé l'effroi dans le village argovien. Les autorités gardent actuellement le silence dans le cadre de leur enquête.

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 23
Selon un expert, l'auteur du quadruple meurtre de Rupperswil (photo) avait tout planifié dans les moindres détails. Il était donc très difficile pour ses proches de sapercevoir que quelque chose n'allait pas.

Selon un expert, l'auteur du quadruple meurtre de Rupperswil (photo) avait tout planifié dans les moindres détails. Il était donc très difficile pour ses proches de sapercevoir que quelque chose n'allait pas.

DR
13.05.2016 La police et le Ministère public ont annoncé avoir arrêté l'auteur du quadruple meurtre. Il s'agit d'un Suisse de 33 ans, habitant le village.

13.05.2016 La police et le Ministère public ont annoncé avoir arrêté l'auteur du quadruple meurtre. Il s'agit d'un Suisse de 33 ans, habitant le village.

Dans un sac à dos appartenant au meurtrier présumé, de la corde, des liens, du ruban adhésif et un pistolet ont été retrouvés.

Dans un sac à dos appartenant au meurtrier présumé, de la corde, des liens, du ruban adhésif et un pistolet ont été retrouvés.

Alors que l'enquête se poursuit autour du quadruple meurtre de Rupperswil, la police ne laisse filtrer que peu d'informations. Mais pour les autorités, une certitude: l'auteur de la tuerie ne fait pas partie des victimes. Elles excluent également la possibilité d'un suicide groupé, comme le rapporte le Blick.

Les voisins ne cachent pas leur perplexité et ne comprennent pas qui pouvait en vouloir aux personnes retrouvées mortes lundi. Selon eux, il s'agit de Carla, une mère divorcée de 48 ans, de ses deux fils Davin (13 ans) et Dion (19 ans) ainsi qu'une amie de Dion, Simona (21 ans). Ces informations n'ont en revanche pas été confirmées par les forces de l'ordre.

Selon «Blick», l'ex-mari de Carla, Roger, aurait été interrogé par les forces de l'ordre tout comme son dernier partenaire, Georg.

Un acte «minutieusement préparé»

Personne n'a été arrêté pour le moment et aucun mandat d'arrêt n'a été délivré, a confirmé Fiona Strebel, porte-parole du Ministère public argovien. Les enquêteurs recherchent actuellement le conducteur d'une «petite voiture de couleur claire» qui a été vue dans le quartier. Un point sur l'enquête est prévu avant Noël.

Pour Thomas Knecht, responsable du centre psychiatrique d'Appenzelle Rhodes-Extérieur interrogé par 20 Minuten, il pourrait s'agir d'un proche de la famille, qui a pris soin d'effacer ses traces en boutant le feu. Il ne pense pas non plus à un déséquilibré car «l'acte a été minutieusement préparé».

Ton opinion