«Le Matin» condamné à payer un euro à Nicolas Sarkozy

Actualisé

«Le Matin» condamné à payer un euro à Nicolas Sarkozy

«Le Matin» a été condamné par le tribunal de Thonon-les-Bains à payer un euro de dommages et intérêts au ministre français de l'Intérieur Nicolas Sarkozy.

Le journal romand était jugé pour «atteinte à la vie privée».

Le tribunal a mis hors de cause le directeur de la publication du journal, mais estimé que la société Edipresse publication avait porté atteinte à la vie privée de M. Sarkozy dans ses éditions du 25 au 29 mai 2005 et sur son site internet, la condamnant à payer 1200 euros pour les frais de justice.

En mai 2005, «Le Matin» avait réalisé cinq éditions consécutives sur la crise conjugale que traversait le couple Sarkozy, une couverture qualifiée par l'avocat du ministre de «grand déballage».

Le tribunal de grande instance a accordé l'euro symbolique demandé par l'avocat du ministre à l'audience du 22 juin dernier. Il n'a en revanche pas ordonné la publication du jugement qui avait été demandée sur le site internet du journal et dans les 500 exemplaires diffusés sur les rives françaises du lac Leman.

«Attendu que s'agissant d'un journal suisse dont la diffusion est assurée en Suisse, en l'absence d'édition particulière sur le territoire français, une condamnation en insertion de la décision apparaît disproportionnée en ce qu'elle contraindrait (le journal) soit à assurer une édition spéciale soit à s'abstenir de toute diffusion en France» à l'avenir, indique le jugement. (ats)

Ton opinion