Actualisé 19.01.2011 à 11:40

Tunisie

Le MCG demande de bloquer les fonds Ben Ali

Le Mouvement Citoyens Genevois (MCG) a déposé une demande de «mesures urgentes» afin que les fonds de l'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali soient bloqués.

Mauro Poggia, avocat et membre du MCG.

Mauro Poggia, avocat et membre du MCG.

Le MCG a fait cette démarche car «il a coeur de sauvegarder l'image de la Suisse, qui a beaucoup souffert suite à l'affaire Kadhafi», a déclaré mercredi à l'ATS son avocat Mauro Poggia. Le parti demande que les avoirs de Ben Ali, de sa femme, de la famille de cette dernière ainsi que de ses filles et beaux-fils soient saisis.

Durant leurs 23 années au pouvoir, «le président Ben Ali et ses proches ont détourné des sommes à leur profit. Il en va de la crédibilité de la Suisse d'agir afin que les droits de l'Etat tunisien soient préservés», a ajouté l'avocat et député.

Le MPC avait indiqué lundi avoir reçu deux dénonciations pénales, «tendant au blocage d'avoirs tunisiens qui auraient été déposés en Suisse par la famille ou des proches du Président Ben Ali», sans préciser qui les avaient déposées. L'avocat suisse Ridha Ajmi avait affirmé à la Radio suisse romande (RSR) être à l'origine d'une de ces plaintes.

Lettres au Conseil fédéral

Les actions pour obtenir un blocage des avoirs se multiplient sur territoire helvétique. L'Association des Tunisiennes et Tunisiens en Suisse avait demandé lundi au procureur général de Genève Daniel Zappelli de bloquer les fonds que Zine el Abidine Ben Ali et sa famille auraient déposés dans des banques de la place.

Elle avait auparavant déjà adressé une lettre au Conseil fédéral pour lui demander de bloquer «immédiatement» ces biens. Le Parti socialiste avait fait la même démarche.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!