Actualisé 18.05.2019 à 15:08

GenèveLe MCG lance ses candidats pour Berne

Le parti anti-frontalier genevois brigue huit sièges au Conseil national et un aux Etats.

François Baertschi est député au Grand Conseil genevois et candidat au Conseil des Etats, à Berne.

François Baertschi est député au Grand Conseil genevois et candidat au Conseil des Etats, à Berne.

Keystone

Le Mouvement Citoyens Genevois (MCG) lance huit candidats au Conseil national lors des élections fédérales de l'automne. Le conseiller national sortant Roger Golay figure en tête de liste. Le parti anti-frontalier brigue aussi un siège au Conseil des Etats.

Les candidats ont été désignés vendredi soir, lors de l'assemblée des délégués, a annoncé le MCG samedi. Son secrétaire général François Baertschi est candidat à l'élection aux Etats. Agé de 57 ans, le député au Grand Conseil est une figure du parti depuis sa création, relève le MCG. Visant aussi le Conseil des Etats, Roger Golay a retiré sa candidature en début d'assemblée.

Equipe plus performante

Emmenée par Roger Golay, dont le nom sera doublé, la liste pour l'élection au National comprend notamment le président du MCG et député Francisco Valentin, ainsi que les députés Thierry Cerutti, Daniel Sormanni et Françoise Sapin. Elle sera complétée si une candidature supplémentaire rend «encore plus performante l'équipe qui se présente», note le MCG.

Le parti relève que toutes les décisions ont été prises à l'unanimité, sans faire l'objet de critiques, «ce qui démontre que l'unité au sein du MCG est retrouvée.» En 2016, Eric Stauffer, cofondateur du MCG, avait claqué la porte et fondé l'éphémère Genève en Marche (GEM) en vue des élections cantonales de 2018. Conséquence: le MCG a perdu 9 sièges sur 20 au Grand Conseil. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!