Genève: Le MCG pris à parti par des manifestants
Actualisé

GenèveLe MCG pris à parti par des manifestants

Venus exprimer leur mécontentement devant le Grand Conseil genevois, des partisans du mouvement de grève d'ISS Aviation ont jeté de l'eau sur les députés du Mouvement citoyen genevois.

par
dti

Les députés MCG ont été pris à parti par des manifestants soutenant les employés d'ISS Aviation, en grève à l'aéroport (AIG) depuis des mois. Jeudi en fin de journée, sortant du Grand Conseil et s'arrêtant sur le perron de l'Hôtel-de-Ville, les élus se sont fait insulter par quelques excités aux cris de «MCG, fachos!». Dans un second temps, Eric Stauffer s'est fait arroser puis, selon ses dires, aurait reçu un objet sur la tête. Suite à l'accrochage, le président du MCG a effectué un constat médical et déposé plainte contre inconnu et contre les organisateurs de la manifestation. «Ils portent une lourde responsabilité en soutenant ces voyous et en jouant les hypocrites, peut-on lire dans un communiqué du parti. La violence discrédite le bien-fondé de ces manifestations.» Selon des témoins présents sur place, le député aurait reçu une pile de tracts sur le côté du visage.

Pour Eric Stauffer, ce seraient les Communistes, présents à la manifestation, qui seraient à l'origine de l'incident. «Certains camarades ont été choqués par l'attitude du député, explique Laurent Tettamenti, secrétaire du parti d'extrême-gauche. Cette manière de bomber le torse devant nous a eu pour conséquence qu'il a effectivement été un peu chahuté.» Le jeune militant d'insister: «Nous n'apprécions pas vraiment Eric Stauffer qui méprise les travailleurs et la gauche.»

Paradoxalement, le MCG a toujours défendu les travailleurs grévistes d'ISS et critiqué la politique salariale en place à l'aéroport, égratignant régulièrement François Longchamp, conseiller d'Etat et président de l'AIG.

Ton opinion