Actualisé 11.10.2009 à 18:50

Elections genevoises

Le MCG vise deux sièges au Conseil d'Etat

A peine les résultats des législatives sortis des urnes genevoises dimanche, la course pour le Conseil d'Etat est lancée.

Surfant sur son succès, le MCG revendique d'emblée deux sièges à l'exécutif avec un ticket Eric Stauffer-Mauro Poggia, les deux locomotives du parti.

«Les Verts qui ont quasiment le même pourcentage que nous en visent aussi deux, je ne vois pas pourquoi on le ferait pas», a déclaré Mauro Poggia. Pour réussir son pari, le MCG compte récupérer une bonne partie des quelque 12% qui ont voté pour l'extrême-gauche. Le MCG affirme représenter la voix des travailleurs qui ne se reconnaissent pas chez les socialistes.

L'Entente réaffirme sa volonté de ne pas faire d'alliance avec l'UDC pour cette élection. Pour tenter de reconquérir la majorité au Conseil d'Etat, elle lance les libéraux Mark Muller (sortant) et Isabel Rochat, les radicaux lancent François Longchamp (sortant) et le PDC Pierre-François Unger (sortant). Yves Nidegger est quant à lui le candidat pour l'UDC.

A gauche, les Verts misent sur leur conseiller d'Etat sortant David Hiler et sur la députée Michèle Künzler. Les socialistes ont choisi un ticket Charles Beer (sortant) et Véronique Pürro.

Le PS devra toutefois mener un débat de fond sur la base des résultats de ce dimanche selon lesquels Véronique Pürro obtiendrait moins de voix qu'Anne Emery-Torracinta et Manuel Tornare. Ces derniers étaient tous deux candidats à la candidature au sein du parti.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!