Le médecin indien dans un centre d'immigration
Actualisé

Le médecin indien dans un centre d'immigration

Le gouvernement australien a ordonné le placement dans un centre de détention pour immigrés d'un médecin indien impliqué dans les attentats manqués en Grande-Bretagne.

L'homme avait été quelques heures auparavant remis en liberté contre une caution.

Mohammed Haneef, 27 ans, qui travaillait dans un hôpital australien, a vu son visa annulé et restera en détention jusqu'à sa comparution devant la justice, a indiqué le ministre de l'Immigration, Kevin Andrews.

Haneef a été inculpé samedi de soutien «inconsidéré» à une organisation terroriste dans l'enquête sur les attentats manqués à Londres et Glasgow. Il est accusé d'avoir fourni une puce pour téléphone mobile à des personnes soupçonnées d'avoir participé aux attentats fin juin. Il encourt une peine maximale de 15 ans de prison.

(ats)

Ton opinion