Fenty x Savage
26.10.2020 à 13:35

Témoignages«Le médecin m’avait assuré que la bosse dans ma poitrine partirait avec des antibiotiques»

Pour soutenir octobre rose, Rihanna donne la parole, dans sa campagne publicitaire, à trois femmes atteintes du cancer du sein.

von
Marie-Adèle Copin
26.10.2020

Cayatanita, Ericka et Nykia sont trois Afro-Américaines à qui on a diagnostiqué une forme agressive de cancer du sein. Ces trois femmes ont aussi en commun d’avoir été confrontées à des difficultés avec leur assurance maladie pour couvrir leurs soins médicaux, en raison de leur âge et de leur couleur de peau. Elles sont les visages de la dernière campagne Savage x Fenty de Rihanna.

Le compte Instagram de la marque de sous-vêtements a dévoilé des vidéos retraçant le parcours de chacune. En les encourageant à raconter leur histoire, Rihanna espère faire prendre conscience des obstacles auxquels les femmes noires sont confrontées lorsquil sagit daccéder à des soins de santé et à un soutien adéquat.

Nykia a appris son diagnostic alors quelle nétait âgée que de 25 ans et les médecins ont malheureusement mis du temps à la prendre au sérieux. «Jai senti une bosse dans ma poitrine en juin 2019. Je savais que quelque chose nallait pas donc je suis allée consulter un docteur. Laccueil que jai reçu a été déplorable. Le médecin ma assuré que la bosse partirait avec des antibiotiques, mais ça na pas été le cas. Jai donc décidé davoir un second avis de médecin et on ma dit la même chose. Au mois de mars, ma poitrine avait grossi et je savais que ce nétait pas normal. Je nai jamais eu de vrai diagnostic, jusquà ce que jaille voir un troisième médecin», confie la jeune femme âgée aujourdhui de 26 ans.

Nykia

Nykia

Fenty x Savage

Cayatanita, 34 ans, a été diagnostiquée en 2018 d’un cancer triple négatif. Il représente 20% des cancers du sein et touche majoritairement les femmes de moins de 40 ans. Elle a ouvert un blog sur Facebook pour partager son expérience. Elle y raconte comment les médecins sont passés à côté du diagnostic durant de longs mois: «Javais limpression que, malgré mes visites auprès «d’experts», personne ne se préoccupait de moi, alors je suis retournée à ma petite vie, en évitant les médecins, en ignorant les signes avant-coureurs et en faisant taire cette petite voix dans ma tête qui me disait que quelque chose nallait pas.» Dans la vidéo Fenty x Savage (ci-dessous), elle déplore le manque d’informations sur le sujet: «Certaines personnes n’ont pas accès aux soins et ne sont pas assez soutenues.»

Pour Ericka, qui a découvert à 28 ans quelle avait un cancer du sein bilatéral (deux types de cancer dans son corps), le processus lui a fait voir les choses différemment. «Votre corps na rien fait de mal. Il est important que vous appréciez le corps dans lequel vous êtes pour vous amener là où vous voulez aller», dit-elle en sadressant aux autres personnes qui ont vécu un parcours similaire.

Ericka

Ericka

Fenty x Savage

Mise en vente jusqu’en novembre, la collection doit permettre de reverser 250 000 dollars à la Fondation Clara Lionel créée par Rihanna et qui sefforce de soutenir les membres de la communauté noire chez qui un cancer du sein a été diagnostiqué.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
Nous optimisons en permanence nos services - nous travaillons actuellement sur notre site web, ce qui peut entraîner des interruptions dans la fonction de commentaire.