Actualisé 09.10.2017 à 12:41

Genève/VaudLe mentorat de migrants qualifiés abandonné

Le programme de l'Entraide protestante suisse (EPER) a été stoppé faute de subventions.

de
mpo
Image d'archive

Image d'archive

Keystone/Christian Beutler

Mentorat emploi migration (MEM), c'est fini. Cet outil d'insertion professionnelle de personnes qualifiées a été laissé sur le côté après 7 années d'existence. Il mettait en relation des migrants avec des travailleurs du même domaine à Genève et dans le canton de Vaud. En cause, nous apprend «Le Courrier», la fin du soutien financier vaudois et de la Ville de Genève.

Ce programme géré par l'EPER «répond à un besoin» a indiqué au quotidien Magaly Hanselmann, secrétaire générale. Elle en veut pour preuve la centaine de tandems formés par an et le fait que 30 à 40% des participants ont retrouvé un emploi stable. Une septantaine de personnes était sur liste d'attente. Le MEM fonctionnait avec un budget de 250'000 francs annuels.

Mauvais élèves

Avec des taux d'employabilité de 15 et 10% pour les réfugiés avec un permis B, Vaud et Genève font figure de mauvais élèves eu égard à la moyenne nationale de 26%.

En Suisse, 50'000 migrants hautement qualifiés occupent des postes en dessous de leur niveau de compétence, selon l'Office fédéral de la statistique cité par le quotidien. «Ce public-cible reste un axe prioritaire pour l'EPER», note Magaly Hanselmann.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!