Éviction de PPDA: Le message de Laurence Ferrari
Actualisé

Éviction de PPDALe message de Laurence Ferrari

Dans le livre «A demain!, en chemin vers ma liberté» que Patrick Poivre D'Arvor sort aujourd'hui, l'ex-présentateur du JT de TF1 révèle les dessous de son licenciement et notamment un message de sa remplaçante.

Le site du Parisien.fr s'est procuré ce message en avant-première.

Le voici: «Patrick, c'est Laurence. Je voulais te dire que j'aurais dû te rappeler hier. Mais j'ai eu peur. Je te le dis très clairement, très franchement, très sincèrement. J'ai attendu jusqu'au dernier moment qu'on te parle, que quelqu'un te dise les choses, parce qu'en aucun cas ma volonté était de te nuire. Mon choix a été difficile. J'ai beaucoup hésité. J'ai beaucoup attendu. Et puis, à un moment, on m'a mis le couteau sous la gorge. J'ai dû trancher. Je suis à ta disposition, si un jour tu veux qu'on se reparle. Voilà, je ne sais pas quoi te dire d'autre. Je t'embrasse».

PPDA dévoile également la réponse cinglante qu'il a balancé à Laurence Ferrari: «Chère Laurence... Ne t'offusque pas si quelqu'un, un jour, s'avise de te chiper ta place. Comme on le dit avec gourmandise dans notre milieu si confraternel, personne n'est propriétaire de son fauteuil».

La fin d'une histoire d'amour

Interrogé hier sur la radio RTL, l'ex-star de TF1 a avoué n'avoir encore jamais vu sa remplaçante à l'antenne: «Je vous le jure, je n'ai pas encore regardé le journal de Laurence, mais je n'ai davantage regardé David [Pujadas, présentateur du JT de France 2 ndlr]».

Face à l'air dubitatif du journaliste l'interviewant, Patrick Poivre D'Arvor a insisté, précisant que les derniers événements l'ont un peu dégoûté des ondes hertziennes: «Je vous le jure. Je vous le jure. (...) Évidemment, je n'ai pas eu le temps de regarder... (...) C'est un cure de télévision qui va s'arrêter, mais c'est une histoire d'amour qui s'est terminée quand même pour moi. (..) J'ai passionnément aimé surtout ces vingt premières années qui ont été sublimes».

Négociations avec Arte

PPDA serait tout de même en négociation avec la chaîne Arte France pour y animer une émission, a indiqué mardi à l'AFP Jean Rozat, directeur général d'Arte France.

M. Rozat a cependant souligné que «rien n'est encore signé» avec l'animateur et qu'aucun concept précis d'émission n'est encore arrêté.

Selon le Canard enchaîné datée du 15 octobre, l'ancien journaliste présentateur de TF1 sera à l'antenne d'Arte en 2009 et son émission remplacera, une fois par mois, en première partie de soirée, la Théma du mardi consacré à la géopolitique.

Un nouveau concept

Il s'agira, selon l'hebdomadaire satirique, d'une émission dans laquelle un panel de téléspectateurs interroge pendant deux heures une personnalité mise en avant par l'actualité, le journaliste jouant le rôle de médiateur. Le Canard ajoute que le producteur de cette émission sera A Prime Group.

Président de cette société, Dominique Ambiel, ancien conseiller de Jean-Pierre Raffarin alors Premier ministre, a précisé à l'AFP qu'il était en négociation avec plusieurs chaînes, dont Arte, pour proposer un concept de ce type.

Mais pour sa part, la chaîne Arte souligne qu'elle s'est intéressé à Patrick Poivre d'Arvor pour «sa capacité à parler littérature», ainsi qu'il l'a montré dans l'émission littéraire «Vol de nuit» qu'il animait jusqu'à l'été dernier sur TF1.

Auteur: fab/afp

Ton opinion