Général iranien tué en Irak: Le «message ridicule» de Washington livré par Berne

Actualisé

Général iranien tué en IrakLe «message ridicule» de Washington livré par Berne

Téhéran affirme que les Etats-Unis lui ont demandé, via l'émissaire suisse qui représente ses intérêts en Iran, de «se venger proportionnellement» après la mort de Soleimani.

L'Iran a assuré samedi que les Etats-Unis l'avaient appelé à «se venger proportionnellement», après l'assassinat dans un raid américain du général iranien Qassem Soleimani. La République islamique a promis «une dure vengeance» à cette mort.

Cité par le site de la télévision d'Etat iranienne, le commandant en chef adjoint des Gardiens de la Révolution, Ali Fadavi, a affirmé que Washington avait dit: «si vous voulez vous venger, vengez-vous proportionnellement à ce que nous avons fait».

Les Américains ne sont pas en position de «décider» de la réponse de l'Iran et «doivent s'attendre à une dure vengeance. Cette vengeance ne se limite pas à l'Iran», a-t-il affirmé. Et d'assurer que les alliés de l'Iran au Moyen-Orient sont «prêts à concrétiser cette vengeance».

Le contre-amiral Fadavi n'a pas précisé comment Washington avait communiqué ce message à l'Iran. La Suisse, qui représente les intérêts des Etats-Unis en Iran, avait affirmé vendredi que son chargé d'affaires à Téhéran avait «transmis un message que les Etats-Unis l'ont chargé de remettre» à l'Iran, sans préciser sa teneur.

Mort de Soleimani: la vidéo de l'attaque?

Les images d'une caméra de surveillance semblent montrer l'attaque contre les général iranien Soleimani, vendredi en Irak. (Vidéo: Ahad TV).

De son côté, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif a déclaré que «l'émissaire suisse avait transmis un message ridicule des Américains» vendredi. Le diplomate helvétique «a reçu une réponse ferme écrite (de l'Iran) à cette téméraire lettre des Américains», a indiqué M. Zarif. (20 minutes/ats)

Obsèques de Soleimani et son lieutenant à Bagdad

Des milliers d’Irakiens scandent des slogans en cortège autour des cercueils du général iranien Qassem Soleimani et d’Abou Mehdi al-Mouhandis, son principal lieutenant en Irak, tués la veille dans un raid américain.

Ton opinion