Le métier de médecin généraliste revalorisé
Actualisé

Le métier de médecin généraliste revalorisé

L'Université de Lausanne (UNIL) et le CHUV revalorisent le métier de généraliste: ils ont créé un Institut universitaire de médecine générale.

Objectif avoué: attirer plus de médecins vers cette discipline aujourd'hui délaissée.

«La médecine générale est aujourd'hui le parent pauvre de la formation médicale», a expliqué jeudi le conseiller d'Etat Pierre- Yves Maillard. Les médecins sont formés dans des hôpitaux universitaires qui ont développé des spécialisations poussées. «Cela a un effet d'entraînement sur les choix des jeunes médecins.»

Résultat: les étudiants délaissent la médecine générale au profit de la cardiologie, de la radiologie ou de l'une des 40 spécialisations FMH. Ce qui va provoquer une pénurie de médecins de premier recours, tout particulièrement dans les régions périphériques. (ats)

Ton opinion