Fribourg / Genève - Le meurtrier de Samantha sera jugé en septembre
Publié

Fribourg / GenèveLe meurtrier de Samantha sera jugé en septembre

Le Genevois qui avait tué en novembre 2017 à Cheyres (FR) son amie d’enfance, une jeune fille du Lignon, devra répondre d’assassinat.

Les proches de Samantha avait organisé une marche blanche en son honneur à Genève le 24 février 2018.

Les proches de Samantha avait organisé une marche blanche en son honneur à Genève le 24 février 2018.

20 Minutes / jef

Le meurtrier de Samantha, cette Genevoise de 19 ans dont le corps sans vie et à moitié dénudé avait été retrouvé ligoté dans un marais de la rive sud du lac de Neuchâtel en janvier 2018, sera jugé par le tribunal d’arrondissement de la Broye fribourgeoise du 13 au 15 septembre 2021, rapporte la «Tribune de Genève». Le Ministère public demandera aux juges de retenir l’assassinat, passible d’une peine minimale de 10 ans de prison.

L’accusé, aujourd’hui âgé de 24 ans, est également genevois. Ami d’enfance de la victime, il travaillait à Cheyres (FR) à l’époque du drame. Samantha n’avait plus donné signe de vie à partir du 22 novembre 2017. Ce jour-là, en soirée, elle avait justement pris le train pour rejoindre celui qui deviendra son bourreau. Sa dépouille n’avait été découverte que deux mois plus tard.

Le procureur présentera deux mobiles possibles durant le procès, l’un financier (le prévenu dit avoir prêté de l’argent à la jeune femme pour l’aider à toucher un héritage dont il a compris par la suite qu’il n’existait pas), l’autre sentimental (Samantha, pour laquelle il éprouvait des sentiments, se serait refusée à lui le soir de l’homicide).

Dans les deux cas, le magistrat considère qu’il y a eu préméditation et que l’accusé, qui s’était préalablement muni d’un maillet et de serre-câbles, a fait usage du lien de confiance qu’il avait avec la victime pour l’attirer dans un lieu désert et lui tendre un piège. Le jeune homme est prévenu d’assassinat, subsidiairement de meurtre, et d’actes d’ordre sexuel commis sur une personne incapable de discernement ou de résistance, subsidiairement d’atteinte à la paix des morts.

(jef)

Ton opinion