Suisses tués en Egypte: Le meurtrier du couple a vécu à côté des cadavres
Actualisé

Suisses tués en EgypteLe meurtrier du couple a vécu à côté des cadavres

Le gardien de la villa du couple helvète retrouvé mort jeudi dernier dans la station balnéaire de Hurghada a avoué son forfait. Un voisin livre de nouveaux détails choquants.

par
cga

Imam A., 25 ans, aurait avoué le meurtre du couple suisse retrouvé mort dans le jardin de sa villa à Hurghada, sur la mer Rouge, jeudi dernier. Originaires du canton de Soleure, les deux victimes, âgées de 64 ans pour le mari et 58 ans pour la femme, ont été sauvagement assassinées. Selon «Blick», les Helvètes ont été égorgés à côté de la piscine, non loin du lieu où ils ont été déterrés. La femme aurait été la première victime.

Le quotidien alémanique a rencontré un voisin qui connaissait bien le couple argovien. Il révèle que la villa, construite en quelques mois, avait été achetée par le mari sept ans plus tôt. L'homme a surpris Imam A. dans la véranda de la maison, portant les chaussures du mari suisse. Le gardien possédait également un «épais trousseau de clés», précise le quadragénaire qui a tenté de parler avec le gardien. Celui-ci a dit que ses patrons étaient rentrés en Suisse.

Lorsqu'il reçoit un appel de la police locale, mis en alerte par la progéniture du couple suisse, le voisin va à la rencontre des agents et raconte ses observations des derniers jours. Ce n'est qu'une fois les corps déterrés que le quadragénaire comprend l'horreur de la situation: Imam, qui a été aidé par un complice, Ahmed, lui aussi interpellé, a vécu plusieurs jours dans la maison de ses victimes, à quelques mètres des corps de ceux qu'il avait massacrés.

Ton opinion