Le meurtrier: «Je voulais juste qu'elle reste calme»

Actualisé

Le meurtrier: «Je voulais juste qu'elle reste calme»

Un agriculteur zurichois de 48 ans est accusé du meurtre d'une prostituée. Il a affirmé hier être incapable de se souvenir de son acte.

En juillet 2003, l'homme avait étranglé la prostituée Irene Heierli avec deux cables électriques, avant de l'achever de deux coups de couteau suisse dans la poitrine. La scène du crime est probablement la cabane dans laquelle l'homme avait eu des relations sexuelles avec sa future victime. Par ailleurs, il était un habitué du Sihlquai, le quartier chaud zurichois, et avait déjà fait l'objet d'une pleinte pour agression d'une prostituée en 2002.

Lors de l'interogatoire d'hier, l'accusé a affirmé avoir simplement maintenu la bouche de sa victime fermée, de telle sorte qu'elle ne puisse pas attirer l'attention de deux cyclistes passant à proximité: «Je voulais juste qu'elle reste calme. Je n'avais pas l'intention de la blesser ou de la malmener.»

L'homme l'a pourtant tuée. Il ne se souvient toutefois pas avoir utilisé des cables électriques et un couteau suisse. Il a toutefois admis avoir enterré le corps dans la lisière d'une forêt deux jours plus tard. Le cadavre a été retrouvé près d'une année plus tard. La sentence sera annoncée le 3 novembre.

Marco Lüssi

Ton opinion