Le milliard de cohésion devient réalité sur le terrain
Actualisé

Le milliard de cohésion devient réalité sur le terrain

La Suisse et ses partenaires européens ont signé jeudi à Berne les dix accords-cadres bilatéraux sur le «milliard de cohésion».

Les dix nouveaux pays membres de l'Union européenne (UE) y étaient représentés au niveau ministériel. La mise en oeuvre commencera dès le début de l'an prochain.

«La journée d'aujourd'hui a une dimension historique», a souligné la présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey. La signature des accords-cadres avec les dix pays qui sont entrés dans l'UE le 1er mai 2004 donne le feu vert à la mise en oeuvre de la contribution à l'élargissement. Micheline Calmy-Rey a parlé d'un nouveau chapitre des relations entre la Suisse et les pays concernés. Il s'agit des anciens Etats communistes de l'Europe centrale (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Slovénie), des Etats baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), de même que Malte et Chypre.

La présidente de la Confédération et la ministre de l'économie Doris Leuthard ont accueilli au Bernerhof les délégations des dix Etats partenaires. Pendant la cérémonie, les représentants de ceux-ci ont remercié la Suisse et le peuple suisse, qui exprime ainsi sa solidarité.

Doris Leuthard espère que la contribution à l'élargissement ne servira pas qu'à renforcer les relations économiques avec les pays en question. Il s'agit également de développer les relations dans d'autres domaines, comme la science, la formation, la culture ou la politique.

Les accords-cadres définissent des principes de coopération et fixent des domaines d'action. La Suisse sera active là où les disparités sont les plus grandes, ainsi que là où elle peut proposer son savoir-faire et offrir des biens d'équipement. Il s'agit principalement des domaines de la sécurité, de l'environnement et des infrastructures, de la promotion du secteur privé, de la santé et de la formation, a précisé le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Séances d'information

Dès le début 2008, les demandes de projets pourront être déposées auprès des unités de coordination nationales (NCU) dans les pays partenaires. Afin d'informer le public, les entreprises privées et les organisations non gouvernementales intéressées, la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) organiseront des séances d'information, dont une à Lausanne le 31 janvier. Des séances d'information sont prévues dans les pays partenaires au printemps prochain.

Les accords-cadres ont été approuvés par le Conseil fédéral les 21 novembre et 7 décembre derniers. Le 26 novembre 2006, le peuple suisse avait accepté - à une majorité de 53,4% - la loi fédérale sur la coopération avec les Etats d'Europe de l'Est, sur laquelle se fonde la contribution suisse à l'élargissement de l'UE.

(ap)

Ton opinion