USA: Le ministère de la Justice piège ses employés sur Internet

Actualisé

USALe ministère de la Justice piège ses employés sur Internet

Le ministère américain de la Justice voulait tester la vigilance de ses employés, et n'a pas hésité à leur annoncer par mail que leurs plans de retraite avaient été très réduits par la crise financière.

L'offre piège, intitulée «pilotage de plan retraite» a conduit les imprudents qui ont cliqué dessus vers un site sur lequel ils devaient préciser des éléments personnels concernant leur plan retraite.

Des messages de mise en garde contre l'annonce piégeante ont suivi, venant d'un «spécialiste de la sécurité nationale» non identifié, au bureau du procureur de Portland, Oregon. Sous le titre hoax (canular), il conseillait de ne pas ouvrir ce message ou donner son code d'accès.

Le lendemain, une note envoyée par Ted Shelkey, le directeur adjoint de la sécurité informatique du ministère, a précisé que toute cette histoire de plan retraite réduit n'était qu'un canular. Et de rassurer ses collègues en ajoutant que le pseudo-site de sauvetage du plan retraite n'était pas malicieux.

La porte-parole du ministère de la Justice Gina Talamona a résumé toute l'affaire à un test de sécurité. La chasse aux canulars, «hoax», ces messages malintentionnés, fait partie des missions des employés dudit ministère. Mais eux-mêmes parfois s'y laissent prendre. (ap)

Ton opinion