«Sans un bruit»: Le moindre petit bruit risque de leur être fatal

Actualisé

«Sans un bruit»Le moindre petit bruit risque de leur être fatal

John Krasinski utilise le poids du silence pour tenir le spectateur en haleine. Et ça marche!

par
Marine Guillain

Jour 89. Seuls survivants, une femme (Emily Blunt), son mari (John Krasinski) et leurs enfants quittent une ville au décor apocalyptique. Pieds nus, sans un mot, sans un bruit. On devine vite que la population a été décimée par des créatures réagissant au son et que ce qui a sauvé cette famille, c'est qu'elle s'exprime en langue des signes pour la jeune sourde Regan (magnifique Millicent Simmonds, découverte dans «Le musée des merveilles» de Todd Haynes).

Jour 472. La famille a trouvé un repaire dans la nature et survit comme elle peut. Le ventre rond de la mère attire l'œil: comment va-t-elle accoucher et vivre avec un nouveau né sans être repérée?

Le bruit a rarement été aussi glaçant que dans «Sans un bruit», qui aurait pu se la jouer encore plus avare en musique. Le malin contraste entre le silence des regards et les sons brusques suffit à faire tressauter dans son siège. On passera vite sur les petites incohérences (tomber enceinte n'était peut-être pas la meilleure idée mais voilà, un accident ça arrive) pour se concentrer sur un super rythme, qui tient en haleine non stop. Une intensité sans doute pas étrangère au succès qu'a rencontré le film outre-Atlantique. Et ne soyez pas surpris si à l'approche des créatures, vous pensez soudain à «Alien»...

Trois questions à Emily Blunt

Quel a été le plus grand défi du tournage?

Ne pas faire de bruit en tournant! Ce silence est pesant mais c'est aussi la force du scénario. L'autre défi a été d'apprendre la langue des signes pour communiquer avec Millicent Simmonds.

Etes-vous fan de films d'horreur?

Pas spécialement. «Sans un bruit» est dans la lignée des films d'Alfred Hitch­cock, ou plus récemment de «Get Out». Ce que l'on ne voit pas à l'écran fait peur, car notre imagination fonctionne à fond.

Comment expliquez-vous le carton au box-office US qu'a fait le film depuis sa sortie?

Les spectateurs de tout âge peuvent s'identifier, soit à l'ado en deuil, soit aux parents qui veulent protéger leur famille. Propos recueillis par Henry Arnaud

«Sans un bruit (A Quiet Place)» De et avec John Krasinski. Avec Emily Blunt, Millicent Simmonds, Noah Jupe. Sortie mercredi 20 juin 2018. ***

«Sans un bruit (A Quiet Place)» De et avec John Krasinski. Avec Emily Blunt, Millicent Simmonds, Noah Jupe. Sortie mercredi 20 juin 2018. ***

Ton opinion