Eté: Le mois d'août a sauvé les piscines
Actualisé

EtéLe mois d'août a sauvé les piscines

Les températures chaudes de la fin de l'été ont poussé les baigneurs dans les piscines romandes, lesquelles fermeront pour la plupart ce week-end.

Les piscines romandes ont bénéficié d'une belle fin d'été.

Les piscines romandes ont bénéficié d'une belle fin d'été.

Après des conditions météo mauvaises au mois de juillet, un mois d'août très ensoleillé a dopé la fréquentation des bassins romands.

Avec 71'000 entrées, la piscine du Nid-du-Crô à Neuchâtel constate une sensible amélioration par rapport à l'an passé (62'000). «Durant le mois de juillet, pluvieux et venteux, nous n'avons cependant délivré que 20'000 entrées contre les 30'000 à 40'000 habituelles», a précisé à l'ats Mario Zanetti, son directeur.

Grâce à un mois d'août exceptionnel, la piscine a donc observé des résultats dans la moyenne des dernières années. «Les clients, privés de baignade durant tout le mois de juillet, se sont bien rattrapés en fin de saison», affirme Mario Zanetti.

Cibler les jeunes

L'été avait aussi mal commencé pour Genève-plage. «Il a fait mauvais six dimanches de suite, durant lesquels nous avons enregistré à peine 500 entrées contres les 4000 à 5000 habituelles», explique son directeur Christian Marchi. «Cependant, nous avons atteint un pic (dominical) à 6200 pendant le très bon mois d'août.»

En fin de compte, Genève-plage a réalisé une saison se rangeant dans le top 4 de ces dix dernières années, avec presque 200'000 entrées. «Nous ciblons les jeunes et les enfants, qui ne se contentent plus aujourd'hui de se prélasser sur une plage. C'est pourquoi nous souhaitons développer encore davantage d'activités et de jeux pour l'été prochain», livre Christian Marchi.

Clientèle fidèle

A Fribourg, les Bains de la Motta -qui fêteront en 2013 leurs 90 ans- la fréquentation de cet été demeure semblable à celle de l'an dernier. «Malgré une légère baisse en juin, la vente d'abonnements a bien commencé en mai et explosé en août», assure Pierre Gisler, chef du Service des sports de la ville.

Selon lui, la température de l'eau maintenue entre 24 et 26° attire une clientèle de nageurs très fidèles ainsi que de nombreux visiteurs supplémentaires. «Durant certains épisodes caniculaires du mois d'août, jusqu'à 1500 personnes se sont succédées dans les bains en une journée.»

Records de fréquentation

Dans la région de Lausanne, les piscines ont relevé de très bons résultats. Avec 183'000 entrées, soit 30'000 de plus que l'an passé, celle de Bellerive a réalisé sa 2e meilleure saison, après l'été caniculaire de 2003, indique Christian Barascud, gérant des piscines lausannoises. «Les infrastructures ont eu du succès. Le parc aquatique, ouvert depuis 2011, a attiré 10% des baigneurs.»

Quant à celle de Montchoisi, elle bat avec 74'000 entrées son record de 65'500 atteint l'an dernier. «Les excellentes conditions météo du mois d'août ont fait grimper la fréquentation des deux installations», résume Christian Barascud.

Suisse alémanique

A Zurich, les différents bassins ont dépassé 1,3 million d'entrées. «Nous avons eu un très bon été», assure Herman Schumacher, responsable des piscines de la ville. «Le niveau de fréquentation de la saison 2011, déjà très au-dessus par rapport aux autres années, a été presque atteint.»

Avec un peu moins de 100'000 entrées, la piscine Lido de Lucerne se range «dans la moyenne des derniers étés», estime son directeur Marcel Wiesler. «Le beau temps ne suffit pas. Il faut que le soleil pointe le week-end et pendant les vacances scolaires.» Pas comme en juin ou en juillet, où le Lido a dû fermer cinq dimanches d'affilée.

Selon Jeannine Borer, porte-parole du service des sports de la ville de Bâle, la quantité de baigneurs a commencé à augmenter dans les bassins à partir de mi-juillet avec l'arrivée du beau temps. A fin août, le nombre d'entrées comptabilisées a progressé de 4% par rapport à l'an dernier.

(ats)

Ton opinion