Vague de chaleur: Le mois de juin 2022 est le deuxième plus chaud depuis 1864

Publié

Vague de chaleurLe mois de juin 2022 est le deuxième plus chaud depuis 1864

MétéoSuisse a enregistré des températures moyennes 2,7 degrés plus élevées que la norme. Seul juin 2003 a été plus chaud depuis le début des mesures.

Le mois de juin a été marqué par des températures record en Suisse cette année.

Le mois de juin a été marqué par des températures record en Suisse cette année.

Beat Mathys

En moyenne nationale, la température de ce mois de juin aura dépassé de 2,7°C la norme 1991-2020. Les mois de juin 2019 et 2017, avec 2,6 °C au-dessus de la norme, avaient été tout aussi chauds. Depuis le début des relevés en 1864, seul juin 2003 avait été nettement plus chaud avec 4,7 °C au-dessus de la norme, conclut MétéoSuisse dans son rapport mensuel.

Depuis le début des mesures en 1864 jusqu’à la fin du 20e siècle, le mois de juin a présenté une évolution moyenne assez équilibrée, sans tendance marquée à long terme vers des valeurs mensuelles plus élevées ou plus basses. Au passage au 21e siècle, la température en juin a brusquement augmenté d’environ 2 °C. D’autres mois ont montré le fort réchauffement dès la fin des années 1980.

Plus de pluie localement

Le début et la fin du mois de juin ont été marqués par un temps orageux et dans ce laps de temps, des records ont été mesurés. La température la plus élevée a été enregistrée à Würenlingen, au nord de la Suisse, avec 36,9 °C le 19 juin. La station de Biasca a mesuré des valeurs justes inférieures avec 36,6 °C le 17 juin. Le mercure a atteint des sommets localement à Neuchâtel, Sion et Delémont entre le 18 et le 19 juin.

Malgré la chaleur, les précipitations mensuelles ont atteint ou dépassé 80% de la norme 1991-2020 dans de nombreuses régions, souligne MétéoSuisse. En Suisse occidentale, le déficit pluviométrique a régionalement été supérieur à 20%. Il a même été supérieur à 50% sur le sud du Tessin. Sur le Plateau central en particulier et en Ajoie, les valeurs ont atteint l’équivalent de 100 à 150% de la norme 1991-2020, et le sud des Alpes a également connu des valeurs régionalement de 110 à 160% de la norme.

Fonte des neiges précoce

MétéoSuisse parle d’une fonte des neiges en montagne «extrêmement rapide» cette année. Au Weissfluhjoch, à 2536 mètres, le manteau neigeux hivernal a disparu dès le 6 juin 2022. Il s’agit de la deuxième fonte de neige la plus précoce à cet endroit depuis le début des mesures en 1937. En 2011 et en 2007, la disparition du manteau neigeux au Weissfluhjoch s’est produite le 9 juin. Il y a un an, il y avait encore plus de 2 m de neige sur le Weissfluhjoch le 6 juin. La neige n’avait disparu que le 7 juillet. La fonte de la neige a été extrêmement tardive en été 1980: la couche n’avait disparu que le 16 août, soit la fonte la plus tardive de ces 60 dernières années.

(Comm/jba)

Ton opinion

10 commentaires