Consumer Electronic Show 2011: Le monde de l'électronique fait son show
Actualisé

Consumer Electronic Show 2011Le monde de l'électronique fait son show

Content de la reprise du marché, le monde de l'électronique grand public prépare mercredi l'ouverture de son grand rendez-vous annuel de Las Vegas.

Après le repli observé en 2009, le marché a déjà rebondi de 13% en 2010, à 873 milliards de dollars, et pourrait encore prendre 10% cette année à 964 milliards de dollars, «mais je crois qu'on pourrait atteindre les mille milliards cette année», a déclaré l'analyste Steve Koenig, de la grande association américaine du secteur (CEA).

Cette croissance s'accompagne d'un basculement sur les marchés émergents, friands de téléphones multifonctions, d'ordinateurs et de tablettes, si bien que dès cette année les marchés cumulés de la Chine, de l'Asie (hors Japon) et de l'Amérique du Sud devraient faire presque jeu égal (37%) avec l'Europe et l'Amérique du Nord (39%).

«C'est une dynamique importante», a souligné M. Koenig, prédisant qu'il pourrait suffire de deux ans pour que les marchés émergents l'emportent sur les économies développées.

Smartphones et ordinateurs mobiles en croissance

Globalement, ce sont les smartphones et les «ordinateurs mobiles», une catégorie qui comprend les tablettes, qui devraient enregistrer la plus forte croissance.

La CEA prévoit la vente de 59 millions de tablettes et liseuses en 2011, dont 60% de tablettes, les grandes vedettes du salon de Las Vegas maintenant qu'Apple a prouvé la popularité de ce format avec son iPad. Ce serait un doublement en un an et la confirmation d'une adoption «massive».

Une multitude de tablettes

Les ordinateurs portables, tablettes comprises, devraient représenter 330 milliards de dollars de ventes en 2011, soit plus des deux tiers du marché total des ordinateurs (316 milliards de dollars).

«Je ne serais pas surpris de voir une centaine de tablettes durant le salon», a remarqué l'analyste de la CEA Shawn DuBravac, prévenant toutefois que certains prototypes présentés pourraient ne jamais arriver en magasins si la concurrence paraît trop forte pour des acteurs mineurs.

Des téléviseurs connectés

Parmi les autres tendances à guetter cette année, alors qu'on attend 126.000 visiteurs au moins pour découvrir les nouveautés de plus de 2.700 exposants, la CEA relève la généralisation du tout connecté à internet, avec notamment un raffinement de l'offre de téléviseurs connectés.

Il s'est déjà vendu 3,2 millions de «téléviseurs internet» en 2010, selon la CEA, un chiffre qui devrait quintupler en trois ans, avec des bonds successifs de 15%, 33% et 49%. En 2014, plus de la moitié des téléviseurs vendus devraient fournir un accès à internet, contre 9% cette année.

Le marché a notamment été défriché avec la Apple TV, déjà vendue à un million d'exemplaires pour la dernière version, et les toutes nouvelles Google TV vendues par Sony (ou via des accessoires Logitech).

Au total, la CEA a répertorié 171 millions d'appareils connectés, avec des lancements de nouveaux produits qui se poursuivent, non seulement pour le salon, mais aussi pour la cuisine, la voiture, sans oublier les «smartphones», qui de plus en plus sont un point d'ancrage de la génération internet, les accompagnant dans toutes leurs activités.

Les applications mobiles

Aujourd'hui quelque 40% des mobinautes utilisent des applications permettant de développer leurs possibilités de communications. La météo, les cartes et boussoles, et la musique viennent ex-aequo au 2e rang (32%) des applications les plus prisées des mobinautes, devant les actualités (28%) et les jeux (25%).

Seulement un mobinaute sur 7 (14%) utilise pour le moment les possibilités du «M-commerce», c'est à dire le commerce sur téléphone portable ou aidé par les téléphones portables, mais le CEA prédit pour ce secteur un fort essor, poussé notamment par le réseau social Facebook. (afp)

Ne rien manquer

La rubrique Hi-tech de 20 minutes est aussi présente sur Twitter et Facebook. Suivez-nous et ne ratez plus aucune nouvelle concernant le domaine du multimédia.

Ton opinion