Actualisé

ValaisLe monde entier veut venir s'installer à Albinen

Depuis l'annonce d'une initiative visant à donner de l'argent aux nouveaux arrivants pour contrer l'exode de ses habitants, le village d'Albinen est submergé de demandes.

par
lüs/cga
1 / 26
L'initiative d'Albinen (VS) a eu un retentissement international. Ici sur le tabloïd britannique The Sun.

L'initiative d'Albinen (VS) a eu un retentissement international. Ici sur le tabloïd britannique The Sun.

Screenshot
La nouvelle n'a pas échappé à l'autre grand tabloïd, le Daily Mail.

La nouvelle n'a pas échappé à l'autre grand tabloïd, le Daily Mail.

Albinen a aussi fait la Une du «Het Laatste Nieuws» aux Pays-bas.

Albinen a aussi fait la Une du «Het Laatste Nieuws» aux Pays-bas.

En début de semaine, la presse suisse annonçait qu'un village de montagne du Valais offrait jusqu'à 70'000 francs aux nouveaux arrivants. Depuis l'info a été reprise partout dans le monde, de l'Amérique Latine à l'Asie en passant par les pays du nord de l'Europe, Albinen s'est ainsi offert une exposition internationale.

Résultat, des curieux du monde entier se sont inétressés à cette offre peu banale. Mais cet engouement n'est pas forcément du goût des autorités communales, relève 20 Minuten. La commune d'Albinen a ainsi publié vendredi une déclaration sur son site internet pour dénoncer des reportages mensongers, en employant les termes de «sensation mondiale» et d'«excitation inutile».

Ne pas oublier les conditions

Ainsi, de nombreux médias étrangers ont repris l'information partiellement, omettant de préciser que la somme remise aux nouveaux arrivants était soumise à de nombreuses conditions. Les intéressés doivent ainsi, avoir moins de 45 ans, s'engager à résider au moins dix ans dans la commune et y investir pour un montant minimal fixé à 200'000 francs. Sur son site, la commune explique avoir trouvé seulement un candidat sérieux sur la centaine de demandes déjà adressée.

En effet, les personnes étrangères qui souhaitent s'installer à Albinen doivent, au préalable, être détenteur d'un permis C pour pouvoir bénéficier de la contribution financière.

Pour rappel, c'est un groupe de jeunes du village qui a lancé cette initiative demandant une politique active de la commune. Elle a été déposée en août avec 94 signatures. La moitié des citoyens de la commune l'ont signée. La demande sera soumise au vote populaire le 30 novembre prochain.

En 2009, la commune jurassienne de Basse-Allaine avait mis en place le même type d'initiative dans le but de réhabiliter de vieilles bâtisses du centre du village.

Vue aérienne d'Albinen

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!