Genève: Mondial de foot: gare aux paris sportifs addictifs!

Publié

GenèveMondial de foot: gare aux paris sportifs addictifs!

Une association a lancé une campagne de prévention auprès des jeunes pour lutter contre l’addiction aux paris sportifs. Lundi, elle a inauguré une statue géante dans le hall de Uni Mail. 

par
Leïla Hussein
1 / 4
RNVP
RNVP
RNVP

En plein Mondial de football, le problème des paris sportifs chez les jeunes revient sur le devant de la scène. «On a été contactés par trois maisons de quartier depuis le début de l’événement», confie Natacha Cattin, chargée de projet à «Rien ne va plus». Pour enrayer ce phénomène, l’association de lutte contre l’addiction aux jeux a lancé une campagne de prévention le 20 novembre, jour d’ouverture de la manifestation sportive, comme le relève la RTS. «Le mondial va engendrer beaucoup de nouveaux parieurs. C’est aussi le risque pour ceux qui ont l’habitude de jouer et de tomber dans un engrenage», s’inquiète Isabelle Chatelain, directrice de l’association.

«En un pari tout peut basculer»

Depuis la légalisation des paris en ligne en 2019, la problématique touche de plus en plus les jeunes, «dès 16 ans», glisse la responsable. Sa collègue le constate aussi sur le terrain. «Avant c’était à moi de démontrer qu’il y avait un problème, aujourd’hui les travailleurs sociaux nous appellent pour qu’on intervienne.»

C’est pourquoi la campagne de prévention intitulée «En un pari tout peut basculer» cible principalement les 18-25 ans. Lundi, elle a inauguré une statue géante dans le hall central de Uni Mail. Un lieu et une date qui n’ont pas été laissés au hasard. Atteindre les jeunes le jour où la Suisse affronte le Brésil – «un match qui risque de susciter des envies de parier» – c’est l’objectif. Et ça marche. Avant même la cérémonie, une dizaine d’étudiants de l’Université ont sollicité le personnel de l’association. Les collaborateurs ont également profité de cette journée pour rappeler qu’il existe un test d'auto-évaluation facile et rapide en ligne. Parallèlement, des communications continueront d’être faites jusqu’à la fin du mondial sur les réseaux sociaux.

Explosion des paris sportifs en Suisse

«Avec les paris en ligne, l’accès a été facilité et le lancement de Jouezsport – application qui permet de parier en direct – a rendu l’offre beaucoup plus attractive. Alors qu’avant on misait sur l’issue d’un match, désormais, il existe près de 20 paris possibles sur une seule rencontre», relève Isabelle Chatelain. Les chiffres le démontrent. Les paris sportifs ne cessent d’augmenter en Suisse. Alors qu’ils représentaient 3 millions de francs de recette en 2011, dix ans plus tard, ils ont atteint 38 millions (12 millions en 2018 et 25 millions en 2020). Pour Natacha Cattin, aucun doute, cette augmentation est liée à l’arrivée des jeunes sur le marché.

Ton opinion

3 commentaires