Actualisé 15.06.2010 à 08:01

Mondial 2010

Le Mondial stoppe les usines du Bangladesh

Mise sous pression par des téléspectateurs furieux, les entreprises énergétiques de la ville de Dacca ont demandé aux usines de la région d'arrêter leurs machines durant les matches.

de
map

Les entreprises énergétiques du Bangladesh ont demandé lundi aux usines installées à Dacca de s'arrêter pendant les heures de pointe de consommation, pour que les amateurs de football puissent regarder les matches de la Coupe du monde sans risque de coupures.

Les deux entreprises publiques qui alimentent en électricité les habitants et les usines de la capitale ont annoncé avoir fait cette «humble requête» après de violentes manifestations de téléspectateurs furieux d'avoir subi des coupures de courant en plein match.

Lorsqu'une coupure s'est produite lors du match Argentine-Nigeria samedi, des fans furieux ont endommagé à Dacca des dizaines de voitures et de bus, et vandalisé plus d'une dizaine de postes électriques.

«Nous avons envoyé une lettre à toutes les usines opérant à Dacca et aux alentours pour arrêter le travail entre 17h00 et 23h00, les heures de pointe, au moment où se déroulent en général les matches de la Coupe du monde», a déclaré Faridul Haq, le chef du groupe d'énergie Dhaka power distribution.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!