Actualisé 03.12.2014 à 20:59

Challenge League

Le Mont se bat bien mais perd son coach

L'entraîneur des Vaudois a annoncé sa démission. Ses joueurs ont malgré tout montré des qualités de cœur, mercredi contre Wil.

de
Laurent Morel, Baulmes
L'entraineur vaudois Claude Gross a choisi de mettre un terme à son contrat au Mont, hier à Baulmes.

L'entraineur vaudois Claude Gross a choisi de mettre un terme à son contrat au Mont, hier à Baulmes.

«C'est une faute professionnelle!» Le président du Mont, Serge Duperret, n'y va pas par quatre chemins. La démission de son entraîneur, annoncée aux joueurs juste avant la rencontre importante d'hier contre Wil, n'était pas appropriée, selon lui. «Si Claude Gross est fatigué, qu'il parte, poursuit-il. De toute façon il n'a pas réussi ce parcours (ndlr: ascension de 2 divisions, de la 1re Ligue à la Challenge League depuis son arrivée en septembre 2011) tout seul. Je ne le regretterai pas.»

Si Claude Gross n'a pas souhaité faire de commentaire après la partie, son étonnante passivité sur le banc durant une heure de jeu avait le poids d'un aveu. «Je l'ai toujours supporté malgré son caractère difficile, poursuit son président. Maintenant la balle est dans son camp.» De là à dire que le coach français de 45 ans pourrait revenir sur sa décision... Difficile à croire, tant il n'a pas apprécié le fait que son président critique ses méthodes de préparation dans la presse régionale.

Malgré ces remous, Le Mont a encore des ressources. Il l'a prouvé hier. Menés 0-2 à la pause par les Saint-Gallois emmenés par un surprenant Vasquez, les Vaudois ont su se montrer plus réalistes après le thé pour empocher un point qui leur permettra de passer l'hiver sur la barre. «Le groupe a envie de travailler, explique Nicolas Gétaz, qui a sonné la révolte hier avec un but et une passe décisive. Il faut faire abstraction de ce qui se passe hors du terrain.» Avant la trêve, les Montois se déplaceront encore à Lugano. «Je serai sur le banc si nécessaire», a déjà promis Serge Duperret.

Réaction. Les Montois, à l'image de ­Fejzulahi (12e) ou Kololli (33e), ont manqué de réalisme en 1re mi-temps. Au contraire, le Suédois Vasquez a signé un étonnant doublé, lui qui n'avait marqué qu'une seule fois cette saison (contre Le Mont en août). L'ancien milieu de Zurich, placé en pointe, a profité d'un bon service de Koller pour le 0-1, puis d'une bourde de Signori sur le 0-2 (38e). Très bon hier, Brecher, a cédé deux fois après le thé. Gétaz s'est d'abord bien battu pour récupérer le ballon avant de marquer (65e). Le latéral gauche vaudois a ensuite servi sur un plateau le remplaçant Alvarez pour légalisation (85e).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!