Vol de bijoux à Cannes: Le montant du butin estimé à 127 millions

Actualisé

Vol de bijoux à CannesLe montant du butin estimé à 127 millions

Le préjudice du vol de bijoux commis dimanche à l'hôtel Carlton de Cannes atteint 136 millions de dollars (127 millions de francs), a annoncé lundi le parquet de Grasse.

Le Carlton accueillait depuis le 20 juillet une exposition, où étaient présentés des bijoux de la maison de joaillerie Leviev.

Le Carlton accueillait depuis le 20 juillet une exposition, où étaient présentés des bijoux de la maison de joaillerie Leviev.

Ce vol est un des plus importants du genre jamais réalisé. La valeur du butin est du même ordre que celle du vol du Diamond Center en Belgique en 2003, estimée à une centaine de millions d'euros et considérée comme un record mondial jusqu'ici. La première estimation provisoire dimanche faisait état de 40 millions d'euros (49 millions de francs), ce qui plaçait déjà ce vol au deuxième rang des vols de bijoux en France.

Il a été réalisé en plein jour par un homme armé, le visage dissimulé sous un tissu. Il s'est emparé de montres incrustées de diamants dans une exposition organisée par la maison Leviev dans une aile du fameux établissement de la Croisette.

Des pierres «parmi les plus exceptionnelles au monde»

Sur son site internet, Leviev, qui appartient au magnat Lev Leviev, affirme avoir eu accès aux pierres «parmi les plus exceptionnelles au monde». La maison a ouvert sa première boutique à Londres dans Old Bond Street en 2006. Né à Tachkent et immigré en Israël en 1971, Lev Leviev, 56 ans, a fait fortune dans les diamants avant de se lancer dans l'immobilier, mais aussi la télévision, les carburants et autres.

L'exposition «Extraordinary Diamonds», ouverte le 20 juillet, se déroulait dans une salle louée par le bijoutier, qui disposait de ses propres agents de sécurité pour l'occasion. «Trois ou quatre personnes en tout», selon une source proche du dossier.

Des vols importants

En février 2003 en Belgique, des voleurs avaient dérobé le contenu de plus de 120 des 160 coffres-forts du Diamond Center, un bâtiment très protégé situé en plein coeur du quartier diamantaire d'Anvers, sans que les systèmes d'alarme ne se déclenchent.

En France, jusqu'ici le plus important vol en valeur était celui de la joaillerie Harry Winston à Paris au cours duquel trois hommes s'étaient emparés d'un butin de 85 millions d'euros en 2008. En juin 2009, la police avait affirmé avoir retrouvé 80% du butin. (ats)

Ton opinion