Le Montreux Jazz dévoile son programme payant

Actualisé

FestivalLe Montreux Jazz dévoile son affiche payante

Les noms des artistes qui se produiront dans les salles Stravinski et Lab, du 1er au 16 juillet 2022, sont connus.

Après avoir dévoilé les aménagements prévus pour sa 56e édition, le Montreux Jazz a levé le voile sur sa programmation payante.

Comme il est de coutume depuis plusieurs années, le festival a dévolu Le Lab aux artistes en pleine ascension – rappelons que la salle a accueilli Kendrick Lamar et Ed Sheeran à leurs débuts – et aux stars de la scène indie. Les fans de rock ne manqueront ainsi pas The Smile, formé par les membres de Radiohead Thom Yorke et Jonny Greenwood, le premier concert à Montreux de la pépite californienne Phoebe Bridgers ou celui de la très peu médiatisée chanteuse nippo–américaine Mitski, qui joue actuellement à guichets fermés tout autour du monde avec la tournée de son album «Laurel Hell». Arlo Parks, lauréate d’un Mercury Prize en 2021, sera également à savourer, tant il est certain que la Britannique, qui compte Billie Eilish parmi ses fans, ne donnera à l’avenir plus beaucoup de shows dans une si «petite» salle. Du côté du hip-hop francophone, Laylow, grand pote de Nekfeu et de Sofiane Pamart, qui a rempli deux fois la gigantesque salle de Bercy à Paris (20’000 places) en un claquement de doigts, fera jumper les foules. Tout comme le feront aussi les rois du streaming Oboy, Guy2bezbar et Ziak. Enfin, les amateurs de grime se réjouiront de la venue du Britannique Stormzy, ni plus ni moins que l’un des inventeurs de ce sous-genre du rap.

Du côté du Stravinski, légendes et grosses machines se partageront la scène. Ainsi la reine du disco Diana Ross livrera, à 78 ans, son premier live au Montreux Jazz. Le Français Woodkid, dont l’histoire d’amour avec le festival n’en finit plus, donnera l’un des derniers concerts de sa tournée «S16». Le groupe italien de glam-rock Maneskin, gagnant de l’Eurovision en 2021, rappellera à tous que pratiquer le headbanging sans échauffement peut déboucher sur un énorme mal de nuque. Et le crooner américain John Legend reviendra en terrain conquis après avoir fait chavirer les spectateurs en 2015 avec ses musiciens de grande classe et son show en tout point parfait. Tchatche comprise.

Parmi les autres coups de cœur de «20 minutes», on citera Émilie Zoé. C’est un sacré défi qui attend la Lausannoise de 30 ans: assurer la première partie de Nick Cave. Elle le relèvera sans peine avec son rock puissant et habité qui colle parfaitement avec celui du dandy australien. La Belge Lous and the Yakuza, nominée parmi les Révélations de l’année aux Victoires de la musique, ne laissera personne indifférent avec son r’n’b et ses textes engagés. Et encore: Celeste, dont la comparaison avec la Britannique Adele n’offusque personne. Au rayon curiosité, difficile de ne pas se réjouir de la performance de l’inclassable Franco-Américain Marc Rebillet. Reste à savoir s’il se présentera en caleçon ou en peignoir devant le public, à l’image de ses vidéos délirantes, diffusées sur YouTube depuis le milieu des années 2010.

On rappellera que le programme des concerts du OFF et de la multitude des activités gratuites proposées par le Montreux Jazz sera dévoilé le 1er juin 2022.

Auditorium Stravinski

Vendredi 1er juillet: A-Ha

Samedi 2 juillet: Émilie Zoé, Nick Cave & The Bad Seeds

Dimanche 3 juillet: Björk Orchestral avec le Sinfonietta de Lausanne

Lundi 4 juillet: Yola, John Legend

Mardi 5 juillet: Sabrina Claudio, Paolo Nutini

Mercredi 6 juillet: Melody Gardot, Gregory Porter

Jeudi 7 juillet: Rodrigo y Gabriela, Juanes

Vendredi 8 juillet: Dutronc & Dutronc

Samedi 9 juillet: Diana Ross

Dimanche 10 juillet: Lous and The Yakuza, Woodkid

Lundi 11 juillet: John McLaughlin and The 4th Dimension avec Jany McPherson, Alan Parsons Live Project

Mardi 12 juillet: Maneskin, Crawlers

Mercredi 13 juillet: Mighty Oaks, Robert Plant and Alison Krauss

Jeudi 14 juillet: Asaf Avidan, Ibrahim Maalouf

Vendredi 15 juillet: Van Morrison, Jeff Beck

Samedi 16 juillet: Herbie Hancock, Jamie Cullum

Montreux Jazz Lab

Vendredi 1er juillet: Dino Brandão, Sophie Hunger, Faber

Samedi 2 juillet: Pierre De Maere, Iliona, Years & Years

Dimanche 3 juillet: November Ultra, Tom Rosenthal, Clairo

Lundi 4 juillet: Annoncé prochainement

Mardi 5 juillet: Self Esteem, Mitski

Mercredi 6 juillet: Gabriels, Black Pumas, Michael Kiwanuka

Jeudi 7 juillet: Lady Blackbird, Nubya Garcia, Marc Rebillet

Vendredi 8 juillet: Luidji, Laylow

Samedi 9 juillet: Tinashe, Odezenne, Fred Again…

Dimanche 10 juillet: Ashnikko, Girl' in Red

Lundi 11 juillet: Celeste, Stormzy

Mardi 12 juillet: Robert Stillman, The Smile

Mercredi 13 juillet: La Fève, Guy2bezbar, Lala &Ce, Ziak, Oboy

Jeudi 14 juillet: Annoncé prochainement

Vendredi 15 juillet: Loyle Carner, Parcels, Yussef Dayes

Samedi 16 juillet: Arlo Parks, Patrick Watson, Phoebe Bridgers

Infos & billetterie (ouverture le 14 avril 2022 à midi): montreuxjazzfestival.com

(J.Delafontaine/F.Eckert)

Ton opinion

46 commentaires