Festival - Le Montreux Jazz est maintenu, avec une scène sur le lac
Publié

FestivalLe Montreux Jazz est maintenu, avec une scène sur le lac

Le Montreux Jazz Festival aura bel et bien lieu en juillet 2021. Il a dû se réinventer et innover.

par
Fabien Eckert
1 / 5
Voici la disposition du Montreux Jazz 2021, Covid compatible, avec quatre lieux dont deux gratuits.

Voici la disposition du Montreux Jazz 2021, Covid compatible, avec quatre lieux dont deux gratuits.

Montreux Jazz Festival
Grande nouveauté, une scène montée sur le lac face à des gradins pouvant accueillir 600 personnes. Ce lieu sera payant. 

Grande nouveauté, une scène montée sur le lac face à des gradins pouvant accueillir 600 personnes. Ce lieu sera payant.

Montreux Jazz Festival
Montreux Jazz Festival

Gens qui pleurent du côté de la plaine de l’Asse à Nyon (VD), gens qui rient à Montreux. A l’inverse du Paléo, qui a renoncé à une édition mardi 30 mars 2021, le Montreux Jazz Festival a annoncé, le lendemain, qu’il aurait bel et bien lieu. Sous une forme inédite. Le festival prévoit de se déployer, du 2 au 17 juillet 2021, dans quatre lieux (deux payants et deux gratuits) aux capacités fortement réduites. La scène principale, installée à 25m du bord sur le lac, fera ainsi face à des gradins pouvant accueillir jusqu’à 600 personnes au maximum.

«C’est un joli cadeau de Pâques, non?», plaisante Mathieu Jaton, au bout du fil. Plus sérieusement, pour le directeur du Montreux Jazz Festival, le projet est «réaliste» et «agile»: «La prise de risque est calculée. Notre set-up en quatre zones distinctes est agile et flexible avec des capacités moindres, qui correspondent, pour le Palace et les Jardins, à ce que nous avons déjà fait en 2020 lors d’Autumn of Music. On peut diminuer les jauges facilement si on nous le demande. On est, en plus, dans le tir des prévisions de ce qui pourrait être autorisé cet été. A la différence d’autres festivals, anglais ou français, on a préféré miser sur le côté intimiste.» Il évoque également une possible augmentation de la capacité, si la situation le permet. «Mais on n’est pas parti de ce principe-là. Notre projet, c’est plutôt Small Is Beautiful (ndlr: Petit, mais beau, en français).» Le Vaudois précise également qu’il ne prévoit pas d’attroupements sur les quais pour voir les concerts sur la scène du lac: «Elle sera orientée de telle manière qu’on ne verra rien depuis le bord.»

Un test négatif, un passeport vaccinal, des tests à l’entrée?

Concernant les mesures sanitaires, Mathieu Jaton estime que la traçabilité sera, quoi qu’il arrive, de mise. Le Festival se dit également «prêt» à s’adapter et à imposer toutes les mesures en vigueur à ce moment-là, sauf à l’obligation absolue d’avoir des festivaliers vaccinés. «Il y a plein d’autres possibilités, comme des tests rapides. On est prêt à en faire à l’entrée si nécessaire. Dans des situations déjà très contraignantes, il faut contraindre le moins possible le public en lui laissant le choix. Soit tu viens au festival muni de ton test PCR, soit avec un passeport vaccinal, soit tu te fais tester à l’arrivée.» En outre, la notion de déambulation sur les quais, avec des stands de nourriture et boissons n’existera pas, n’étant pas du tout Covid-compatible.

Risque financier maîtrisé

Cette édition 2021 sera dotée d’un budget compris entre 7 et 8 millions de francs. «Oui, on prend un risque. Mais je perds moins d’argent en faisant quelque chose qu’en ne faisant rien. J’ai en plus bon espoir que des assurances soient mise en place pour les organisateurs de concerts. Le principe de base a d’ailleurs déjà été accepté par le Parlement, à Berne», rappelle Mathieu Jaton. En 2020, le festival a touché 3,5 millions de francs d’aides étatiques: «Cette somme a servi uniquement à éponger la perte de 2020 et non à financer l’édition 2021.» Le directeur voit également des retombées indirectes: «Avec notre scène sur le lac, ce sera des concerts exceptionnels avec des images exceptionnelles qu’on pourra distribuer à l’étranger. Il y aura peut-être moins de personnes physiquement sur place, mais l’audience totale ne sera pas forcément moindre.»

Et la musique dans tout ça?

Les quatre scènes auront chacune une personnalité musicale forte. Ainsi, celle du lac verra se produire des artistes qu’on peut voir habituellement au Lab, deuxième salle payante du festival en temps normal. «On travaillera à la fois sur des jeunes en pleine explosion et sur de plus grands artistes, qu’on aurait pu voir au Stravinski, mais qui se produiront en format acoustique sur cette petite scène», détaille encore Mathieu. Le Petit Théâtre sera, lui, dévolu au jazz tandis que le Grand Hall accueillera la Montreux Jazz Artists Foundation, mais aussi des jam sessions ou des workshops. Les Jardins, eux, seront ouverts jusqu’à 2h du matin avec des showcases de découvertes ou des DJ sets. Les détails de la programmation seront connus dans le courant du mois de mai 2021.

Ton opinion

170 commentaires