Neuchâtel: Le moral des entreprises est morose

Actualisé

NeuchâtelLe moral des entreprises est morose

Les perspectives d'activités pour les prochains mois sont mitigées, a indiqué mercredi le Service de la statistique du canton sur la base des informations fournies par les entreprises.

D'une manière générale, les entreprises du canton de Neuchâtel continuent d'être moins positives qu'au niveau suisse, relève le Service de la statistique dans sa publication trimestrielle sur la conjoncture économique. Une majorité des sociétés affichent une certaine inquiétude face aux perspectives d'entrées de commandes. Sur le long terme, elles se veulent en revanche plutôt confiantes.

Les sociétés horlogères ne sont manifestement pas satisfaites de leur situation actuelle et des prévisions pour les prochains mois, écrit l'économiste neuchâtelois Jean-Pierre Ghelfi. Elles émettent des jugements «nettement négatifs» pour ce qui concerne les entrées de commandes et la production à venir.

Il en découle que les entreprises sont aussi négatives en ce qui concerne les perspectives d'emplois. Dans le secteur de la métallurgie et du travail des métaux, les sociétés ne fournissent pas des informations très différentes de celles de l'horlogerie.

L'appréciation de la situation est en revanche positive dans le secteur des équipements électriques et électroniques, de la mécanique de précision et de l'optique. Les entreprises n'émettent que peu d'appréciations négatives. Elles sont au contraire positives aussi bien pour ce qui est du carnet de commandes que des entrées de commandes attendues. (ats)

Ton opinion