Actualisé 30.05.2012 à 16:06

FranceLe mot «conard» comme message de bienvenue

Des mains vertes malfaisantes ont saccagé un massif floral pour réaliser un tag végétal insultant à l'entrée d'un village. Ses autorités dénoncent «un acte de vandalisme d'une forme nouvelle».

von
gco
Cette insulte florale a massacré un massif dont la conception avait coûté plusieurs milliers d'euros. (dr)

Cette insulte florale a massacré un massif dont la conception avait coûté plusieurs milliers d'euros. (dr)

Les jardiniers de la commune de Chabris, au centre de la France dans le département de l'Indre, ont eu la désagréable surprise de découvrir que la jolie composition florale en forme de message de bienvenue qu'ils venaient de réaliser avait été l'objet de mauvais plaisantins, rapporte le journal «La Nouvelle République».

Le beau moulin, la rivière, les arbres et les sept lettres majuscules composant le nom de la commune et qui s'étalaient dans un massif de 10m par 2,60m, ont disparu pour laissé leur place à un «CONARD»(sic) en vert sur fond blanc et sans destinataire précis.

Cet «acte de vandalisme d'une forme totalement nouvelle» a été perpétré lors d'une des nuits de ce long week-end de la Pentecôte. «D'indélicates mains ont tout détruit pour inscrire ce message totalement imbécile», a expliqué Éric Viraud, le directeur des services techniques de la commune qui avait décroché, en 2010, sa 3e fleur au palmarès des villes et villages fleuris.

Une plainte déposée à la police

Il estime qu'il a fallu trois à quatre heures de travail à quelques «jardiniers malfaisants» pour réaliser ce message peu poétique dans une «mosaïque florale qui était constituée de 4000 à 5000 plants regroupés par planches réalisées par une société horticole».

Après la stupeur de la découverte, mardi matin, les six lettres offensantes ont été retirées et la massif va être réparé, précise «La Nouvelle République». Une plainte va être déposée mercredi, auprès de la gendarmerie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!