Smartphone: Le Moto X sera le fer de lance de Google
Actualisé

SmartphoneLe Moto X sera le fer de lance de Google

Le géant du web va sortir en octobre un modèle annoncé comme meilleur marché que la concurrence et capable d'anticiper les demandes de ses utilisateurs.

par
laf

Google entend bouleverser l'hégémonie de Samsung et d'Apple avec le Moto X, le premier smartphone conçu avec sa filiale Motorola rachetée l'an dernier. Le modèle va changer la manière dont les mobinautes vont interagir avec les appareils et va proposer une expérience incomparable avec ce qui a été fait jusqu'ici, a promis Dennis Woodside, le PDG de Motorola Mobility, lors de l'événement D11 tenu en Silicon Valley.

Dans l'esprit de Google Now

«Le Moto X est au courant du contexte dans lequel il se trouve. Il permet d'interagir avec ces éléments davantage que les autres appareils déjà sur le marché. Il anticipe vos besoins», a expliqué le dirigeant. Le smartphone s'appuiera sur des capteurs avancés pour anticiper le comportement des utilisateurs. Par exemple, en détectant que ce dernier se trouve en voiture grâce à la vitesse de déplacement, il proposera spontanément le mode «voiture». Le Moto X devrait aussi être fabriqué pour exploiter au maximum la fonction Google Now déjà existantes sur les dernières versions d'Android.

Chute des prix annoncée

L'appareil sera le premier smartphone 100% Google profitant du rachat de Motorola et sera diffusé à grande échelle. Sans dévoiler les prix, le patron de Motorola a promis de faire baisser les prix des smartphones en vendant son modèle avec des marges de bénéfice plus réduites que ses rivaux déclarés, les Galaxy S IV de Samsung, le HTC One et le prochain iPhone. «Nous n'avons pas besoin d'une marge de 50%. Nous n'avons pas ces contraintes et de telles marges ne vont pas perdurer», a professé Dennis Woodside. Il prédit que les prix des smartphones vont s'effondrer à l'exemple de ceux des téléviseurs et des ordinateurs. Le smartphone sera assemblé à Fort Worth au Texas. Google a prévu de recruter 2000 personnes sur son site texan en août. La commercialisation des appareils devrait suivre en octobre.

Ton opinion